Les must-read de l’éducation respectueuse : les livres que tous les parents devraient lire

L’un des plus grand fléau de la parentalité après les conseils erronés et non fondés sont les informations que l’on trouve sur la toile…Car évidemment, l’un ne va pas sans l’autre. On reçoit un conseil qui va à l’encontre de notre instinct et qui nous pousse à vouloir vérifier l’information, et quoi de plus accessible que Google pour ce faire ?

Résultat ? On se retrouve face à un ramassis de bêtises, d’articles de magazines parentaux écrit par des journalistes qui n’ont souvent aucune formation sur le sujet et qui ne sont le plus souvent même pas mères.

De temps à autres, les articles sont écrits par des personnes du corps médical mais en niant complètement les avancées en neurosciences et l’état actuel de la science de manière générale. Ces articles-là sont les plus dangereux car la force du titre l’emporte sur le contenu. C’est vrai ! Qui suis-je moi, simple maman blogueuse pour écrire des vérités alors que le Docteur Trucmachin a écrit le contraire ?

Un fléau, je vous dis. Alors il me semble que ce petit article sans prétention aucune peut être utile et je ferai en sorte qu’il soit lu et relu et qu’il finisse un jour par apparaître parmi les premières pages de recherches Google sur l’éducation respectueuse.

Car si tous les parents pouvaient lire les ouvrages ci-après avant de concevoir, la condition de nos enfants et la considération qui leur est portée par le monde serait bien différente.

img_1382

Il y a bien entendu d’autres ouvrages « pépites » et qui selon moi doivent impérativement être lus. Mais voici une liste de première nécessité : si vous ne deviez en lire que quelques-un pour vous aider sur le chemin d’une parentalité respectueuse, ce seraient ceux-ci ! 

  • Pour une enfance heureuse, Docteur Catherine Gueguen 

Repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau. […] Les dernières découvertes scientifiques sur le développement et le fonctionnement du cerveau bouleversent notre compréhension des besoins de l’enfant. Elles démontrent qu’une relation empathique est décisive pour permettre au cerveau des enfants et des adolescents d’évoluer au mieux, en déployant pleinement ses capacités intellectuelles et affectives.

img_1036Ce livre est vécu comme une révélation par de nombreux parents. Et pour cause, il aborde de façon très claire et abordable l’état des neurosciences affectives aujourd’hui. Dans son ouvrage, le Dr Gueguen commence par faire un état des lieux des relations adulte-enfant, le rôle de la société, du quotidien, de notre propre enfance. Puis, elle explique de manière simple et efficace de quelle manière est structuré le cerveau immature de l’enfant et ses conséquences sur ses interactions sociales, ses réactions et bien sûr, ses émotions. Un chapitre entier est consacré au stress et à ses conséquences sur le cerveau de l’enfant. Puis l’autrice s’intéresse aux neurones fuseaux, qui permettent la transmission de l’information, et neurones miroirs, qui jouent un rôle dans l’imitation et le déchiffrage des intentions et émotions d’autrui. Le livre aborde ensuite les molécules du bien-être et leur rôle dans la vie relationnelle, l’importance du jeu dans les rapports et apprentissages de l’enfant et enfin, un chapitre entier est consacré aux violences éducatives ordinaires (VEO) contre lesquelles l’autrice milite activement.

Bref, si vous ne deviez en lire qu’un, je pense que ça devrait être celui-là. Il n’y est pas tellement question « d’aide à l’éducation » comme ce peut être le cas chez Filliozat, mais vraiment un outil clair et abordable de compréhension de nos enfants et du niveau de maturité de leur cerveau.

  • Au cœur des émotions de l’enfant, Isabelle Filliozat

Les parents sont souvent démunis devant l’intensité des émotions de leur enfant. Ils cherchent volontiers à les calmer, à faire taire les cris, les pleurs, l’expression de l’émoi. Or l’émotion a un sens, une intention. Elle est guérissante. Ce livre très concret tire ses exemples du quotidien, aide les parents à comprendre la peur, la colère, la joie, la tristesse et le besoin de l’enfant d’exprimer ces sentiments. Tout cela pour mieux l’accompagner vers l’autonomie et vers davantage d’harmonie familiale.

img_1035Isabelle Filliozat est psychothérapeute et, je pense, l’acteur prônant une éducation « positive » le plus médiatisé. Je ne partage pas toutes ses visions et positions mais son ouvrage a le mérite de permettre une entrée en matière concrète et abordable. Là où le Docteur Gueguen explique, Isabelle Filliozat tente de proposer du pratico-pratique. Son ouvrage se focalise sur les émotions des enfants et elle propose une approche basée sur 7 questions à se poser pour répondre à (presque) toutes les situations. Cette approche est intéressante en ce qu’elle permet de replacer l’enfant au cœur de nos réflexions et de nous interroger sur le pourquoi de nos réactions. L’autrice détaille ensuite les différentes émotions (peur, colère, joie, tristesse, dépression). Encore une fois, tout au long de l’ouvrage, son approche est vraiment concrète et permet aux parents de se reconnaître dans les diverses situations. C’est pourquoi, c’est aussi indéniablement un « must-read » !

  • Dormir sans larmes, Docteur Rosa Jové

Parfois, on ne parvient à combattre ses instincts parentaux qu’en se persuadant que les intentions et les conduites parfaitement normales des enfants ont pour seul but de nous faire tourner en bourrique. Rien de plus facile que de fausser le message des bébés : ils ne parlent pas, je parle à leur place. Aucun enfant ne se réveille pour le plaisir de se réveiller, ni pour nous embêter. Nous sommes tous programmés pour nous réveiller quelque neuf fois par nuit – la seule différence entre les enfants et nous, c’est que nous, nous maîtrisons d’ores et déjà la technique pour nous rendormir. Et eux, non. Il s’agit d’un processus évolutif. Donnez-leur le temps.

img_1381Ah le sommeil ! Le sujet de toutes les inquiétudes et débats. Si vous lisez ce blog régulièrement, vous savez que je fais du sommeil mon cheval de bataille et que je milite activement pour que l’on cesse de vouloir apprendre à nos enfants à dormir. Et le livre, le seul livre qu’il suffit de lire sur le sujet est bien celui du Docteur Jové. Ce livre est tout simplement un essentiel. Alors non, il ne livre aucune méthode, aucun mode d’emploi miracle (si tant est que l’on considère le fait de laisser pleurer son enfant comme miraculeux et non cruel). Il se contente d’expliquer très simplement et très concrètement comment est structuré tant le sommeil de l’enfant que de l’adulte et permet de comprendre que le sommeil est un processus évolutif sur lequel nous ne devrions pas agir sous peine de porter atteinte au développement de son enfant. On comprend alors très bien pourquoi notre enfant se réveille, mais surtout on comprend que c’est NORMAL ! Il permet d’accepter la situation du fait de sa normalité et de lâcher prise. Il s’articule autour de 3 chapitres : « s’informer », qui est une pépite d’information sur l’état de la science concernant le sommeil; « évaluer », qui permet de reconnaître les « vrais » troubles du sommeil et de comprendre que dans 98% des cas, nous ne sommes absolument pas en présence d’un trouble du sommeil mais d’un problème de synchronicité du sommeil de bébé avec le sommeil attendu par le parent; et « intervenir », qui permet de pointer du doigts les méthodes de dressage du sommeil et de laisser pleurer qui sont délétères tant pour le développement de l’enfant que pour sa relation avec ses parents.

Si le sujet du sommeil vous intéresse particulièrement et que vous êtes nouveau ici, vous pouvez retrouver plein d’articles sur le sujet ici, ici, ici, ici et encore ici!

  • Etre parent la nuit aussi, Docteur William Sears

Les problèmes liés au sommeil surgissent lorsque les périodes de réveil de votre enfant la nuit dépassent votre capacité à vous y adapter.

img_1380Le Docteur Sears est très connu outre Atlantique. Il est à l’origine de ce qu’il appelle « l’art parental favorisant l’attachement », un style parental, qui pourrait être assimilé au « maternage proximal », qui, selon lui, permet de vivre une relation épanouie avec son enfant en répondant à tous ses besoins et en laissant libre court à son instinct. Il est à l’origine de nombreux ouvrages sur la parentalité et l’allaitement. Dans Etre parent la nuit aussi, Sears aborde notamment le sujet du sommeil et la façon dont le sommeil anarchique du nourrisson peut nuire à la relation parent-enfant et à sa bonne mise en place. Le premier chapitre est donc consacré à sa théorie de l’art parental favorisant l’attachement, le concept, ses récompenses pour les parents et les avantages pour les enfants. Le second chapitre porte sur le sommeil de bébé et sur ses particularités. Il rappelle qu’il faut avoir des attentes réalistes en matière de sommeil car chaque bébé est différent et qu’un bébé qui dort toute la nuit n’est pas la norme. Il est ensuite question dans le chapitre 3 des avantages du sommeil partagé et de ses bénéfices pour l’enfant. Le chapitre 4 propose aux parents des conseils pour aider bébé à s’endormir et à rester endormi. Il y aborde l’heure du coucher, les rituels du coucher, la détente ainsi qu’une partie sur comment rendormir bébé. L’auteur concentre un chapitre 5 sur les méthodes du « laisser pleurer » et fustige ces méthodes. Le chapitre 6 traite des bénéfices de l’allaitement nocturne sur le sommeil de l’enfant et de la mère. Le Dr Sears propose également aux parents une liste de causes du réveil la nuit des enfants (émotionnelles, physiques, environnementales et physiques) ainsi qu’une liste des troubles du sommeil courants chez l’enfant (chapitres 7 et 11). Le chapitre 8 fait un focus sur le bébé aux besoins intenses. Les chapitres 9 à 16 traitent de divers sujets connexes, tels que le rôle de l’allaitement dans l’espacement des grossesses (méthode MAMA), le syndrome de mort subite du nourrisson, le parent seul, la mère qui travaille, le voyage avec les enfants ou l’enfant malade ou hospitalisé.

Sous des airs de livre un peu démodé, l’ouvrage du Dr Sears contient un grand nombre d’informations importantes et conforte les parents qui ont emprunté la voie du « maternage proximal ». J’ai hésité à le mettre dans les « must-read » mais tout compte fait, il y a toute sa place car il est très complet et très rassurant sur tant sur l’instinct maternel que sur les compétences parentales.

  • Le manuel très illustré d’allaitement, Caroline Guillot

img_1033Quand on envisage d’allaiter et qu’on souhaite acheter un livre sur le sujet, celui que l’on retrouve partout est celui du Dr Thirion. Il n’est pas trop mal mais il n’est pas aisé à lire et il manque beaucoup d’informations pratiques. Permettez-moi de vous présenter une pépite qui devrait être entre les mains de toute future maman allaitante : le Manuel très illustré d’allaitement. Cet ouvrage combine information et illustrations afin d’aborder de façon ludique mais sérieuse, concrète mais précise l’allaitement sous toutes ses coutures. L’autrice y aborde les informations préalables : l’histoire de l’allaitement et les choix qui conduisent ou non à allaiter. Puis le livre décode tour à tour les positions, pullule de conseils, aborde les difficultés éventuelles, les petits et grands maux de l’allaitement ainsi que la question des tire-laits, le retour au travail, et même jusqu’au sevrage. Bref, un livre à lire et à offrir !

Il existe une version du livre pour les parents de prématurés qui aborde en plus de tous les points déjà présents dans le manuel très illustré, les particularités de la prématurité.

  • Le grand guide des signes avec bébé, Marie Cao

img_1034Les signes avec bébé, ça nous a facilité la vie avec Alex, vraiment. Vraiment, vraiment. Permettre à son enfant de communiquer avant qu’il ne soit en capacité de parler, c’est autant de pleurs, cris, frustrations en moins et une relation plus apaisée. Bref, c’est pour moi essentiel. A l’époque, nous n’avions pas vraiment de super support alors on a composé en patchwork : des bouquins pas top, des recherches Google et des vidéos Youtube, dont celles de Marie @littlebunbao. Et nous ne sommes pas allés très loin dans les signes, nous signions vraiment l’essentiel et avons cessé dès qu’elle a commencé à prononcer lesdits mots. Pour un deuxième enfant, ce sera différent et notamment car Marie a publié son premier livre sur le sujet et c’est tout simplement une pépite ! Il contient plus de 200 signes pour signer avec bébé, chacun associé à une illustration et un QR code qui renvoie vers la vidéo correspondante : un travail de titan et un outil précieux pour communiquer avec son enfant !

  • Les autres contenus : conférences, podcasts, blogs

Cet article est axé sur les livres car ils sont pour moi la source la plus complète et la plus sure. Evidemment, il y a d’autres sources d’information : des conférences en physique ou à visionner, de super podcasts (notamment @lamatrescence), des blogs (comme le mien hehe!). Bref, on peut retrouver l’information et le contenu desdits livres prémâchés ailleurs et sous d’autres formes mais veillez bien à toujours vérifier la source et le sérieux de ce que vous lisez !

***

Je ne savais pas si je souhaitais commencer ou terminer par cette citation de Janusz Korczak, elle clôturera finalement cet article.

Vous dites : c’est fatiguant de fréquenter les enfants. Vous avez raison. Vous ajoutez : parce qu’il faut se mettre à leur niveau, se baisser, s’incliner, se courber, se faire petit. Là, vous avez tort. Ce n’est pas cela qui fatigue le plus. C’est plutôt le fait d’être obligé de s’élever jusqu’à la hauteur de leurs sentiments. De s’étirer, de s’allonger, de se hisser sur la pointe des pieds. Pour ne pas les blesser.

2 commentaires sur “Les must-read de l’éducation respectueuse : les livres que tous les parents devraient lire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s