Apprendre plusieurs langues à bébé: on se lance ?

Mon mari et moi-même sommes tous les deux d’origine étrangère alors autant dire que chez nous c’était une évidence que bébé parlerait les deux langues.

Sur le plurilinguisme des enfants, on entend toujours dire que les enfants sont des éponges et qu’ils peuvent apprendre facilement une multitude de langues. Qu’en est-il vraiment ?

téléchargement

  • Bébé est-il capable d’apprendre une autre langue ?

L’âge idéal pour enseigner à bébé une langue étrangère se situe entre 0 et 3 ans, période durant laquelle ses facilités d’acquisition sont particulièrement marquées.

Le bilinguisme précoce a pourtant longtemps été regardé avec suspicion et jusque dans les années 1960, on pensait qu’apprendre deux langues en même temps risquait d’entraîner une confusion dans la tête de l’enfant, voire un retard mental.

Aujourd’hui, on sait de façon certaine que le bilinguisme n’est pas une source de trouble du langage ou de l’apprentissage. On sait même que le bilinguisme favorise l’apprentissage d’une troisième langue.

En tout état de cause, parler plusieurs langues est aujourd’hui un atout majeur et une cartouche supplémentaire pour la vie professionnelle future de nos bambins.

Alors certainement que bébé ne parlera pas parfaitement les deux langues tout de suite et qu’il lui arrivera d’intervertir certains mots, mais c’est tout à fait normal dans le processus d’apprentissage et ces mélanges linguistiques se résorbent naturellement, au fil de l’apprentissage.

De même, si l’enfant développe sa langue secondaire plus rapidement que sa langue principale, inutile de s’inquiéter. À l’entrée en maternelle, l’enfant rattrape très vite son retard dans un environnement uniforme, où tout le monde parle la même langue, et a même tendance à assimiler plus rapidement la langue que ses copains monolingues.

  • Comment s’y prendre ?

Il n’y a pas de miracle : pour que bébé soit bilingue, il faut lui parler les deux langues (ouais ouais, je sais, faut pas avoir fait Bac+5 pour conclure ça :D). Toutefois, et c’est notre cas, il peut être plus profitable de parler à bébé la langue secondaire dès la naissance, pour le familiariser au plus tôt avec les sons, les intonations et l’accent.

En tout état de cause, pour qu’un enfant puisse s’exprimer couramment dans deux langues, il doit les entendre souvent et avoir l’occasion de les parler.

Le plus gros ennemi du plurilinguisme est le temps : une langue qui ne se pratique pas, s’oublie. Article super sur le sujet, ici.

Si l’un des parents parle français et l’autre, la langue secondaire, il est important de multiplier les occasions où l’enfant est exposé à cette langue secondaire.

Un moyen efficace et ludique pour stimuler l’apprentissage consiste à lire des histoires ou à lui chanter des chansons et comptines à votre enfant dans les différentes langues qui l’entourent.

  • Aucun des parents n’est bilingue : bébé peut-il le devenir ?

Si aucun des parents n’est bilingue, il y a peu de chances que bébé le devienne, à moins d’être en contact quotidien ou très très régulier avec une personne parlant une langue étrangère (au pair par exemple).

  • Notre expérience

Mon mari et moi sommes tous les deux d’origine étrangère et parlons la même langue maternelle (le serbo-croate).

Il était donc évident pour nous d’apprendre cette langue secondaire à Bébé Nova. La question était plutôt, comment ?

Avant sa naissance, nous nous étions mis d’accord que les grands-parents lui parleraient la langue secondaire tandis que nous nous concentrerions sur le français. Et finalement, quand elle est née, nous avons trouvé cela plus naturel de nous adresser à elle dans notre langue maternelle (langue secondaire pour elle).

Du coup, on s’adresse à elle principalement en langue secondaire et parfois en mélangeant les deux langues, la nounou lui parle en français et elle arrive très bien à assimiler les deux. Elle sait qu’il y a deux mots pour tout et utilise celui qu’elle souhaite. Côté comptines, on lui chante plus de comptines en français (parce qu’on en connait pas beaucoup en serbo-croate :D) mais dans la voiture, on a un CD de chansons en croate et elle adore.

Nous sommes heureux d’avoir pris la décision de lui parler notre langue maternelle en priorité, sinon elle ne l’apprendra jamais. Le français, elle l’apprendra tôt ou tard à partir de la maternelle 😉

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s