J’ai testé les culottes menstruelles !

Mères, filles, sœurs, je vous annonce que c’est la RÉVOLUTION !

Je me sens tel un taulard entré en taule dans les années 70 et qui sort de prison à l’ère du digital : un monde de nouveautés s’offre à moi !

img_1010

Non non je n’exagère pas ! J’ai eu mon retour de couche lorsque Alex a eu 29 mois + 9 mois de grossesse, ça fait 38 mois, soit plus de 3 ans sans règles !!

Autant vous dire que quand j’ai quitté le monde menstruel, la cup venait tout juste de faire son apparition médiatique et n’était pas encore très répandue. Les tampons étaient critiqués mais pas diabolisés et les serviettes n’avaient pas encore atteint l’épaisseur d’une feuille de papier.

Avant, j’utilisais des tampons. J’ai d’ailleurs utilisé des tampons quasi depuis le début de mes règles (donc depuis exactement 20 ans !). Mais peu de temps avant de tomber enceinte, et avec l’éveil des consciences, j’ai commencé à me tourner vers les serviettes. Je ne supportais plus de ne pas savoir quelles substances exactes et potentiellement nocives j’introduisais dans mon corps.

Lorsqu’Alex est née, s’en est suivie une prise de conscience sur la compo des couches. Et puis j’en suis venue à faire le lien avec les serviettes hygiéniques : comment peuvent-elles être si fines et si absorbantes sans une tonne de merdes à l’intérieur ? Je ne suis pas allée plus loin dans ma recherche car je n’avais toujours pas mes règles mais je décidais que le jour où elles reviendraient, je me tournerai vers ce nouvel outil révolutionnaire qu’est la cup menstruelle. Mais voilà, plus j’y pensais et moins j’étais emballée. La cup n’enlève pas réellement le risque de choc toxique tant décrié concernant les tampons. Et encore une fois l’idée d’avoir un corps étranger me dérangeait.

Mes règles ont pris leur temps, c’est le moins qu’on puisse dire, mais c’est tant mieux car entre temps a émergé une vraie révolution : les culottes menstruelles !

  • Une culotte menstruelle, qu’est ce que c’est ? 

Une culotte menstruelle c’est bien tout d’abord, une culotte ! Une culotte lavable et réutilisable doublée au niveau du minou de couches absorbantes et imperméables qui recueillent le flux menstruel.

Les marques garantissent zéro fuite et zéro odeur !

  • En pratique

Première sensation : ça fait flipper ! Ça fait flipper de se dire « je mets juste une culotte ». La première fois, on vérifie toutes les 5 minutes que ça n’a pas fuité.

Une fois qu’on a pris la confiance, il faut se familiariser avec la sensation : on sent clairement le flux couler. Et c’est logique, la voie est libre.

Une fois ces deux étapes passées, c’est good, on peut enfin profiter de cette petite (grande ?) révolution ! Et le constat est dingue : aucune sensation d’humidité et, comme promis, aucune odeur !

  • Entretien 

Très facile côté entretien : on rince à l’eau froide puis lavage main ou machine à 30°. Séchage à l’air libre. Le séchage est plus ou moins long en fonction de la matière de la culotte et de ce côté là, les culottes diffèrent pas mal.

  • Quelle marque choisir  ?

De mon côté, j’ai testé 3 marques et je ne vais donc parler que de celles-là !

  • Réjeanne

J’ai reçu le shorty Callie noir destiné aux flux abondants. Première pensée : il est plus canon que certaines de mes culottes classiques !

Niveau composition, l’extérieur est majoritairement en polyamide mais la doublure, elle, est 90% en coton. Le shorty est super confortable en plus d’être beau.

J’ai testé les 3 culottes pendant mon flux le plus abondant (2e jour de règles) et le shorty Réjeanne a tenu 6 heures avant débordement ! Je précise que j’ai un flux très abondant en début de cycle.

La marque propose plusieurs modèles (dont un shorty taille haute en dentelle ultra canon) et surtout plusieurs coloris ! En ce moment, collaboration ultra canon avec la marque Darjeeling également !

Made in France.

Prix : 39€, à shopper ici.

  • Fempo 

J’ai reçu le modèle « La Culotte » qui est leur modèle standard. La culotte est simple et efficace.

Niveau composition, contrairement à beaucoup de culottes menstruelles, l’intérieur de la culotte est en 100% coton, la partie absorbante, en bambou, polyester et polyuréthane laminé et le tissu extérieur en Lycra.

J’ai donc testé la culotte pendant le jour où mon flux était le plus abondant et elle a tenu 4 heures avant débordement. Je précise encore que j’ai un flux très abondant en début de cycle. La marque propose également une version shorty ainsi qu’une culotte pour les flux très abondants que je n’ai pas testé !

Prix : 32 €, à shopper ici.

  • Smoon  

J’ai reçu la culotte « Séléné » qui est leur seul modèle pour le moment. Elle diffère des autres en ce qu’elle n’est pas doublée du coup elle est plus fine que les autres et sèche plus vite. Elle est également sans coutures ce qui la rend invisible sous les vêtements !

Niveau composition, la culotte est en polyamide et élasthanne de l’intérieur comme de l’extérieur donc zéro coton.

Egalement testée pendant mon flux le plus abondant, elle a tenu 4 heures avant débordement.

La marque vient de financer avec succès une campagne Ulule visant à élargir leur gamme avec une culotte pour les ados (10-16 ans) ! Je trouve le concept génialissime et j’aurais aimé avoir un

Prix : 35€, à shopper ici.

  • Conclusion  

Franchement, peut-être parce que je trouve que le produit est une révolution, je n’ai aucun défaut à trouver à ces culottes ! Je trouve ça génial de pouvoir compter sur des culottes aux compositions clean comme je trouve génial le côté écologique du produit.

Il y a une grande variété de culottes et de marques sur le marché aujourd’hui et je pense que chacune peut y trouver son bonheur.

Côté absorption, clairement je n’utiliserai aucune des culottes sur une journée de travail complète les jours de flux abondant. Elles ne tiendraient pas et je devrais en changer donc impossible à réaliser au travail. En revanche, elles sont parfaites pour le premier jour et les derniers jours de règles.

Côté prix, ça peut sembler cher à l’achat, d’autant qu’il en faut un certain nombre pour assurer un turn over efficace si on ne veut fonctionner qu’avec des culottes menstruelles, mais vu le prix des protections hygiéniques et tampons sur le long terme c’est assez bien amorti !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s