La Tribu des Mamans

Vacances à la mer avec un bébé : les 5 points d’attention

Cet article est un peu un coup de gueule même si je vais tacher d’être le plus objective possible dans les quelques conseils à donner.

C’est un coup de gueule contre tous ces parents qui traînent des nouveau-nés à la plage sans prendre en compte leur statut de nouveau-né.

Soyons lucides, avant 10-12 mois, la grande majorité des bébés ne prennent aucun plaisir à aller à la plage. C’est le plaisir égoïste du parent qui est satisfait.

Si je me permets ce coup de gueule, c’est parce que j’ai moi-même traîné Bébé Nova à la plage pendant une semaine lorsqu’elle avait 4 mois et demi. Avec du recul, je ne le referais pas, ou du moins, pas dans les mêmes conditions.

Et cet été, j’en ai encore vu tellement de parents qui baignent des enfants de 2 ou 3 mois, de parents qui se baladent avec leur bébé au soleil en plein cagnard, de bébés sur-stimulés par cet environnement bruyant et nouveau.

img_9670

Cet article n’a pas pour conclusion qu’on ne devrait pas partir en vacances à la mer avec un bébé, il part du postulat qu’un bébé, et a fortiori un bébé de moins de 6 mois est fragile, découvre encore son environnement, ses parents et de manière plus générale, le monde qui l’entoure.

Il y a donc des choses à éviter absolument afin de le protéger et de préserver la mise en place de cet équilibre et ne pas ajouter d’angoisses ou stimuli indésirables et non nécessaires à son développement !

1 – L’exposition au soleil

La première chose la plus importante à éviter est l’exposition au soleil. Un enfant de moins de 12 mois ne devrait jamais être exposé au soleil. Un nouveau-né ne doit jamais être exposé, même pas 5 minutes !

Le plus optimal est d’aller à la plage tôt le matin ou en fin de journée. Cela permet de profiter de l’air pur et sans le danger de la chaleur et d’insolation. Mais comme on ne paie pas des vacances pour rester enfermé 80% de sa journée, ceux qui choisiront de passer leur journée à la plage opteront pour un coin d’ombre absolu ou à défaut un parasol ou un ombrelle + artillerie anti-UV (crème/chapeau/t-shirt/lunettes) afin de se protéger des rayons du soleil (le sable reflète une partie des UV).

Attention, ce n’est pas parce que le ciel est couvert que les rayons du soleil ne filtrent pas !!!

Et si toutefois, vous ne pouvez faire autrement, l’équipement full-anti-UV est de rigueur : crème solaire SPF+50, chapeau, vêtements, lunettes.

Alors ouais, c’est moins glamour que le maillot de bain trop mignon acheté chez Jacadi mais c’est absolument nécessaire !!!!

Pour les lunettes, n’y coupez pas non plus car les yeux des bébés sont beaucoup plus perméables aux UV que les nôtres : avant 12 mois, 90% des UVA et plus de 50% des UVB parviennent à la rétine…

Pour ceux et celles qui hésiteraient encore, sachez qu’exposer son enfant aux UV peut provoquer les lésions suivantes :

  • coups de soleils,
  • réactions allergiques,
  • ophtalmie (coup de soleil de l’oeil),
  • cataracte,
  • dégénérescence de la rétine,
  • cancers.

Le Dr Thanh Le Luong (directrice générale de l’Inpes – Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) écrit sur le site de l’Agence Santé Publique France : « Un coup de soleil important dans l’enfance peut provoquer des mutations génétiques des cellules de la peau, qui n’arrivent plus à se réparer correctement. Ceci peut entraîner, des années plus tard, le développement d’un mélanome ».

A bon entendeur !

 2- La chaleur et l’hydratation

Comme vous le savez, les bébés ne sont pas en mesure de réguler la température de leur corps. Le risque en cas de températures élevées et d’une hydratation insuffisante est le coup de chaleur. Il s’agit d’une hyperthermie. Les symptômes sont d’abord généralement une fièvre suivie de petits troubles du comportement (bébé groggy, puis grincheux ou en crise de pleurs).

Que faire dans ce cas ?

Il faut déshabiller bébé et le placer dans un endroit frais et ventilé afin de faire baisser sa température et lui donner à boire jusqu’à ce qu’il soit totalement rassasié. Si sa température a baissé, cela signifie qu’il commence à récupérer. En revanche, si sa température baisse lentement et qu’il ne retrouve pas son comportement normal, consultez immédiatement un médecin.

Pour éviter le coup de chaleur et dans tous les cas lorsqu’il fait chaud, il faut veiller à bien hydrater bébé et ce, régulièrement !

Pour rappel, un bébé allaité exclusivement ne devrait pas recevoir de complément d’eau (sauf chaleurs extrêmes) et un bébé allaité exclusivement et diversifié peut boire de l’eau mais peut également tout à fait se satisfaire de tétées régulières afin de satisfaire sa soif !

Pour les bébés nourris au biberon, vous pouvez diluer la préparation avec davantage d’eau !

On pense également à emporter un brumisateur afin de rafraîchir bébé ou simplement de rafraîchir l’atmosphère autour de nous !

Puisqu’on est autour de la chaleur, j’en profite pour faire deux focus :

Focus : soleil et voiture

Si vous faites une sortie en voiture (et ça vaut aussi hors vacances en cas de chaleurs), attention !! La température peut atteindre 70 °C dans l’habitacle d’un véhicule exposé au soleil !

+ attention aux sangles du siège auto qui peuvent être brûlantes si la voiture était garée au soleil !

et

Focus : chaleur et portage

Le portage n’est absolument pas déconseillé par temps chaud !

Il faut simplement veiller à ce que bébé ne soit pas survêtu (un body suffit généralement) et à ce qu’un vêtement sépare toujours le porteur et le porté (le peau à peau en cas de temps chaud n’est pas des plus agréables – du coup si c’est vous qui portez le t-shirt, bébé peut être en simple couche !).

Il faudra également éviter le portage aux heures de la journée les plus chaudes. Et si le déplacement est inévitable, il faudra veiller à faire porter au bébé un chapeau, une paire de lunettes de soleil et lui appliquer de la crème solaire au moins sur les parties de son corps nues.

Et bien sûr, il faudra choisir un moyen de portage adapté ! Sur les différents moyens de portage en été, 2 super articles détaillés ici et ici !

 3- La baignade

On déconseille généralement de baigner bébé en piscine ou à la mer avant ses 4 mois pour des raisons liées aux vaccins. Mais d’une manière générale, avant 6 mois, les baignades en piscine ou à la mer devraient également être évitées car tout simplement bébé n’en retirerait aucun bénéfice et que cette eau (non filtrée ni traitée) regorge de germes et de champignons en tout genre.

Ne soyez pas pressé, bébé aura tellement de fois l’occasion de se baigner au cours de sa vie !

A partir de 4-5 mois, et jusqu’à 12 mois, il vaut mieux limiter les baignades à des sessions de 5 minutes d’affilée car le système de thermorégulation de bébé n’est pas encore totalement efficace et il peut se refroidir très rapidement.

En 2016, l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA), a réalisé une enquête auprès de 659 jeunes mamans afin de connaître leurs habitudes concernant la baignade de leur bébé. D’après les résultats, près de 40 % des parents baignent leurs enfants avant l’âge de 6 mois (source)

On est donc nombreux à ne pas attendre les 12 mois de bébé pour le premier grand bain et il faut donc être vigilent puisque avant 6 mois, le nourrisson a une surface corporelle 2 fois plus importante par rapport à son poids comparé à un jeune adulte. Il se refroidit donc beaucoup plus vite.

Soyez attentifs aux signes : chair de poule, tremblements, claquement des dents, peau froide, lèvres bleutées sont les signes de refroidissement pour sortir bébé de l’eau.

4- Le sable et l’hygiène post-plage

Si vous passez vos vacances d’été sur une plage de sable, attention à ne pas laisser bébé nu au contact du sable. En effet, le sable, qui contient beaucoup de bactéries, peut causer dans irritations et mêmes des infections (risque de vulvite chez les petites filles).

Au retour de plage, on lave impérativement bébé à l’eau douce et on se concentre sur les plis !

Pas de panique si bébé mange du sable ! Faites-lui recracher et rincez-lui la bouche avec de l’eau. Et si bébé a du sable dans les yeux, on rince abondamment à l’eau ou au sérum phy !

5- L’environnement bruyant

« Tu ne peux pas faire vivre ton enfant dans un cocon de verre », « il faut qu’il s’habitue au bruit », etc

On connaît tous ces super conseils ! Et il est vrai que bébé se sent généralement plus en sécurité dans un environnement un peu plus bruyant que dans le silence total.

Mais bien que le bruit des vagues et des oiseaux fasse partie des bruits blancs qui sont censés apaiser bébé, il n’empêche que la plage est un environnement ULTRA bruyant : le bruit de l’eau, du vent mélangé au brouhaha ambiant et aux cris des enfants autour, en font un environnement peu propice à la détente de bébé.

Si vous sentez que bébé est plus crispé que d’habitude, essayer de trouver un coin un peu isolé où le bruit des vagues sera prédominant. Ou privilégiez une balade en portage en fin de journée. Ainsi vous profiterez de tous ce que la plage a de meilleur à vous offrir à vous et à votre bébé : du calme, de l’air pur marin, le bruit des vagues et le son du battement de votre cœur.


Le bon sens me pousserai à conclure qu’il vaut mieux éviter de partir avec un bébé à la mer avant ses 10 voire 12 mois. Toutefois, et je l’ai vécu, il peut être important pour les parents de prendre un peu l’air après une grossesse et des premiers mois avec bébé souvent éreintants. 

Le meilleur conseil que je peux vous donner c’est : partez accompagnés !! Grand-parents, frères, soeurs, ça vous permettra de prendre un peu de temps pour vous ou d’avoir quelqu’un pour vous aider, faire à manger. Car on ne part pas en vacances à la mer avec un nourrisson dans l’espoir de se reposer si on part seuls, ce serait se voiler la face.

Et deuxième conseil : si vous le pouvez, partez en séjour hôtelier où vous n’aurez pas à penser aux repas, où vous pourrez regagner votre chambre en quelques minutes pour les siestes de bébé et où vous aurez tous les services dont vous pourriez avoir besoin à portée de main.

Et par pitié, protégez vos bébés !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s