Porter son nouveau-né

Lors de la préparation des affaires pour bébé ou lors de l’élaboration d’une liste de naissance (ICI), on se demande souvent quel moyen de portage ajouter. On commence à regarder puis souvent on est vite découragé par des termes trop techniques, la prétendue complexité des nœuds ou encore la trop grande diversité de moyens de portage et on finit par aller vers le plus vendu….erreur ! Erreur car on se retrouve souvent avec un préformé qui tient bébé suspendu par l’entrejambe ou des écharpes bandeau qui n’assurent ni physiologie ni sécurité alors que le marché regorge aujourd’hui de super produits très accessibles et tout aussi stylés, simplement moins connus ! J’ai moi-même fait cet écueil pour mon aînée. Pour un article sur l’intérêt du portage, c’est ICI et pour un article sur les différents moyens de portage, c’est ICI. Rédigés avec des monitrices de portage, ils vous permettront d’y voir un peu plus clair sur le monde du portage de façon générale.  

Je vais me contenter dans le présent article de vous présenter notre choix de portage pour les premiers mois de bébé T. et de vous faire un retour sur les moyens de portage que nous avons sélectionnés et que nous utilisons pour notre nourrisson !

Commençons par rappeler l’intérêt du portage pour un nourrisson.

Le portage :

  • permet une transition de la vie intra-utérine vers la vie extra-utérine, le concept de continuum : le portage permet de proposer un environnement transitionnel au nourrisson qui vient de quitter la vie intra-utérine et d’assurer une continuité dans le contact, de donner à bébé l’assurance nécessaire afin d’affronter ce nouvel environnement. 
  • facilite la réponse aux besoins de bébé et joue un rôle important dans l’attachement : il permet de répondre sans délai aux cris et aux pleurs de bébé. Le portage rend la mère plus sensible aux besoins de son enfant et il comble le besoin d’assurance et de contact de l’enfant et est ainsi un excellent moyen d’induire les comportements d’attachement réciproque. La conséquence importante de cette réponse plus rapide aux besoins de l’enfant est une diminution des pleurs.  
  • est le meilleur allié de la fameuse « place du père » 
  • permet à bébé d’évacuer ses tensions : bébé ne pouvant se déplacer, il accumule l’énergie sans pouvoir la décharger. Son seul remède pour ce faire : les pleurs. Le portage actif (en mouvement) permet de détendre les tensions musculaires et de décharger l’énergie accumulée.
  • facilite la digestion et est une aide précieuse en cas de reflux (à nuancer en cas de RGO ou Kiss)
  • permet à bébé de réguler sa température car il bénéficie du système de thermorégulation de son porteur. Lorsque l’on sait que les premières semaines, le bébé est dans l’incapacité de gérer seul sa température corporelle, l’on comprend aisément l’importance du portage à ce sujet.
  • stimule le système vestibulaire encore immature de bébé. 
  • permet un meilleur développement des os et des muscles, une prévention contre la « tête plate »
  • offre à l’enfant un ancrage dans la vie quotidienne, une vue sur le monde « à son rythme » et « à hauteur d’homme » : le portage lui offre une vue sur le monde et lui permet de gérer les stimulations à son rythme. L’intérêt du portage est que l’enfant peut se « déconnecter » en cas de sur-stimulation et se réfugier contre le porteur.
  • permet une liberté de mouvements aux parents.

Rien que ça ! Pour un article plus détaillé, c’est ICI

Cette liste ne signifie pas que lorsque l’on porte, on devient anti-poussette. Pour moi, la poussette et le portage sont parfaitement compatibles et complémentaires en fonction de la situation considérée. Et j’aime autant ma Bugaboo que mes écharpes !

Pour notre aînée, le cheminement concernant le portage avait été l’école de la vie. Nous n’étions informés de rien de ce qui précède et remplis de « mythes » concernant les bébés : il ne faut pas trop le porter afin de ne pas l’habituer aux bras sinon il ne demandera que ça, il faut le poser dès que possible toujours pour l’habituer à dormir seul, etc. Autant vous dire que quand A. est née et qu’elle était impossible à poser, nous nous sommes retrouvés fort démunis avec nos croyances erronées. C’est l’écoute de notre bébé qui nous a d’abord fait abandonner toutes ces croyances et pratiques contre-instinctives. Il fallait répondre aux besoins de notre enfant et ça passait, entre autre, par du portage intensif. Ce n’est que par la suite que nous nous sommes informés et que notre instinct a été conforté malgré les voix de la société et de notre entourage qui disaient le contraire. 

Désormais convaincus de tout ce qui précède, il était évident pour nous que notre cadette serait portée dès ses premières heures de vie. La question ne se posait même pas. Portée à bras évidemment mais également en portage afin de nous faciliter la vie et de permettre de répondre à son besoin de façon confortable pour tous et sur une plus longue durée. Par ailleurs, le portage serait un allié de choix pour pouvoir continuer à répondre aux besoins de l’aînée tout en comblant le besoin de contact et de réconfort de bébé simultanément. 

Mais alors quels moyens de portage ? 

  • Les slings 

img_9147C’est le moyen de portage de prédilection du nouveau-né. Il en existe de 2 sortes : en tissu extensible, ce qu’on appelle communément les « tricotés », et en tissu d’écharpe, appelés « tissés ». 

Le sling extensible est vraiment le meilleur ami du nourrisson. Il est composé d’élasthanne et s’adapte donc parfaitement à la morphologie du nourrisson. Il est doux et enveloppant. Il est facile à installer et ne nécessite pas de rodage contrairement au tissé (pas besoin de le manipuler un certain temps afin de l’assouplir). 

img_0006Nous avions déjà une PESN (« petite écharpe sans nœud »), le modèle sling de Love Radius, pour A. et nous l’avons réutilisée pour T (première photo ci-dessus à droite).  Dès le 2e jour à la maternité, il nous a permis de l’endormir paisiblement en peau à peau contre papa ou contre moi. 

Pour moi, les extensibles sont confortables les quelques premiers mois seulement. Très vite, je les trouve inconfortables et l’effet rebond est beaucoup trop présent à mon goût. C’est une question de confort et de limites personnels. 

Pour T. nous avons également dans notre porte-bébéthèque plusieurs slings tissés : un Ptisling (le sling Ptitsy Moloko modèle Framboiseille, en photo en bas à droite), un Limas (modèle Hope, deuxième photo ci-dessus à gauche) et un sling Tinge Garden (modèle Illusion Sky). Des marques que j’affectionne beaucoup.

Le Tinge Garden date d’A. aussi et il est bien rodé donc agréable à porter. Je le trouve un chouia encore trop rigide pour un nouveau-né mais à partir de 3-4 mois, il sera au top !

Le Limas était neuf et donc est en cours de rodage mais il est tellement beau que j’ai hâte de le porter davantage ! Il me semble toutefois moins large que le Ptisling et le TG, j’espère qu’il n’en sera pas moins confortable. 

img_1992Nous avons également reçu un sling en lin de la marque Bud & Blossom (en photo à gauche, modèle Bluebell) et c’est assez chouette comme matière. Il devrait être particulièrement agréable cet été avec la chaleur !

fullsizerender-1Le Ptisling de Ptitsy Moloko (en photo à droite) est ma grande découverte et mon gros coup de foudre ! Il n’a nécessité aucun rodage et est arrivé avec de la poudre à dodo à l’intérieur ! Un vrai nid de douceur. Je m’installe super rapidement, il est fluide et léger. Et il est large et donc d’un confort sans nom au niveau de l’épaule pour le porteur (contrairement à un extensible). Sans oublier comme d’habitude avec Ptitsy, que ce petit bijou est entièrement made in France ! Bref, si je ne devais en recommander qu’un, ce serait celui-là car j’ai porté T. avec dès J+4 et rangé la PESN au placard depuis…! 

  • Les écharpes 

img_0167De ce côté là, c’est du tout nouveau pour nous car nous n’avions pas passé le cap de l’écharpe de portage pour notre aînée. Il a fallu s’équiper de zéro à ma grande satisfaction et au grand désarroi de mon mari !

Nous avons donc fait l’acquisition de plusieurs écharpes. Encore une fois, de 2 sortes : les tricotées (extensibles) et les tissées (tissu d’écharpe). 

Du côté des extensibles, nous avions acheté une Basic de Love Radius et peu avant mon accouchement j’ai reçu une Boba Wrap en bambou (en photo à gauche). Je n’ai porté qu’une fois en Basic tant je suis tombée amoureuse de la Boba Wrap. Un cocon de douceur. En plus d’être magnifique, on se sent toutes les deux bien dedans. T. y fait de longues siestes et moi je suis super confortable. La Basic n’est pas moins bien je pense, c’est juste une question de feeling. J’ai préféré la Boba Wrap et mon mari aussi. 

img_08765c413546-bdb7-4aed-b48d-af0e02dbf235Du côté des tissées, nous avons acheté une Oscha modèle Starry Night (en photo à gauche) et une Artipoppe (en photo à droite). Nous avons commencé le portage en tissées à ses 1 mois. L’Artipoppe n’était pas encore rodée quand je l’ai achetée et nous l’avons rodée préalablement à la naissance en la posant sur le canapé et en s’asseyant dessus quotidiennement; contrairement à la Oscha que j’ai achetée d’occasion sur Vinted et qui a porté les 3 bébés d’une famille avant d’atterrir chez nous 🙂 J’adore les histoires des écharpes d’occasion ! Elle était donc déjà super souple et douce. Les deux sont des taille 6 et ont une longueur parfaite pour l’enveloppé croisé ventral (nœud le plus courant en ventral – voir ICI par exemple). En termes de composition, elles sont toutes les deux à prédominance coton (+ soie pour la Oscha et + mérinos pour l’Artipoppe, qui est parfaite pour l’hiver du coup). J’adore porter en tissée. Je n’ai pas eu cette expérience pour notre aînée et là je me régale. Je me retiens de céder à de l’achat compulsif d’écharpes…!

56df7041-4296-4f8c-895a-a88d43c31250Vers ses 2 mois, on nous a aussi prêté une Tinge Garden et j’ai reçu à tester une Limas (modèle Boho, en photo à gauche). Les deux sont vraiment super. J’aime particulièrement la Limas car elle est très fine et légère. Elle convient particulièrement à ma loustic qui a tendance à se mettre en extension lors de l’installation et est super maniable de sorte que je réajuste super facilement derrière ! La Tinge Garden est très confortable aussi et agréable comme tous les modèles de la marque qui reste une valeur sure. 

Comme pour les slings, les écharpes extensibles ont une durée de vie plus limitée (en termes de confort principalement) que les tricotées. Et vu la vitesse à laquelle Mademoiselle T. grandit, l’effet rebond commence déjà à se faire sentir pour la Boba Wrap (elle a 6kg lorsque j’écris ces lignes). 

  • Les porte-bébés Mei Tai et préformés 

Malgré les indications des marques, il n’y a que quelques rares modèles sur le marché qui peuvent légitimement se vanter d’être réellement utilisables dès la naissance. Ainsi seuls le Néo de Néobulle, l’Emeibaby et le BBC de Storchenwiege seront adaptés plus tôt en raison de l’écartement étroit des hanches que propose leur tablier. Il convient depuis février 2021 d’ajouter le Pti-clip à la liste : la nouveauté de Ptitsy Moloko ! 

En ce qui me concerne, je pense qu’aucun ne devrait être utilisé immédiatement dès la naissance, mais c’est mon avis perso et vous n’êtes pas obligé de le partager ! En revanche, je comprends totalement qu’on ne se sente pas avec les écharpes et qu’on préfère porter en préformé (j’étais dans cette team pour mon aînée !) et alors les porte-bébés précités seront les plus indiqués. 

Tout cela ne m’empêche pas de trouver les préformés géniaux et leur praticité révolutionnaire. Nous avons donc pour la première année plusieurs porte-bébés dans notre placard :  un Pti-clip de Ptitsy Moloko, un Néo de Néobulle, un The One de Isara, un Free-to-Grow de Tula et un Wrapidil (Mei Tai de Buzzidil).

img_1996A partir de ses 1,5 mois, nous avons commencé à utiliser le Néo pour certaines sorties car je ne me sentais pas de devoir allaiter en écharpe dehors. Avec le Néo, je me sens plus à l’aise si je dois sortir T. momentanément du porte-bébé et l’y replacer. Il assure une bonne bascule du bassin grâce à sa poche suspendue et l’écartement des jambes est minimal pour un préformé. Le confort du porteur est également au rendez-vous grâce à des bretelles super-rembourrées et une large ceinture. Comme indiqué plus haut, il est recommandé pour les portages précoces si on ne se sent pas de porter en écharpe car il respecte vraiment au maximum la physiologie d’un nourrisson et propose surtout cette suspension du tablier ventral que l’on ne retrouve pas avec les packs « naissance » qu’on peut ajouter sur certains porte-bébés. 

d0ee2b50-29b6-43ff-b27c-2a6d3419e69dD’ici quelques mois, on pourra également utiliser nos deux autres préformés : le The One qui est le modèle évolutif de ma marque chouchou Isara (voir ICI pour un article sur le porte-bébé et ICI pour leur toddler qu’on adore) et le Free-to-Grow de Tula, évolutifs également, et qui permettent de couvrir toute la période standard jusqu’à la période toddler ! 

Hybride entre l’écharpe et le porte-bébé, il y a le Mei Tai (voir ICI) et nous avons le modèle de Buzzidil, le Wrapidil (en photo à droite). J’adore porter en Mei-Tai. Pour A. j’avais le Fly Tai de Fidella (pour une revue c’est ICI) qui est vraiment top ! Cette fois-ci nous testons celui de Buzzidil et j’en suis très contente, je pense qu’il va nous accompagner un moment ! Il est super léger (c’est son gros gros +) et facile d’installation. La largeur du tablier se réduit vraiment un maximum et il permet de faire une très jolie bascule. Mon mari en est particulièrement fan et il ne porte quasiment qu’avec celui-ci pour le moment. 

img_1600Enfin, nous avons reçu aux 2 mois de T. la grande nouveauté de Ptitsy Moloko : le Pti-clip (en photo à gauche)! Il ne manquait qu’une chose à la marque pour avoir le porte-bébé idéal : un préformé réglable. Le Pti-clip est non seulement réglable en hauteur et en largeur (et peut donc être réduit au niveau de l’assise de sorte à prétendre à la catégorie « dès la naissance ») mais il est également hybride entre le préformé et le Mei Tai avec une boucle ventrale et des bretelles « style » Mei Tai mais plus courtes et plus fines. Il est donc super ajustable de partout ! Il est d’un confort sans égal comme tous les porte-bébés de la marque et je le recommande vraiment pour la première année de portage. Je suis ravie qu’il nous accompagne avec T. !

Y a-t-il besoin d’avoir plusieurs modèles ?

Clairement non ! C’est juste qu’on aime varier les plaisirs et mon mari et moi n’avons pas les mêmes préférences en termes de portage ! Et même au sein des préformés, chacun a ses préférences en fonction de son gabarit et des réglages que propose le porte-bébé. De même pour les écharpes, j’aime varier les plaisirs avec différentes matières mais on peut très bien n’avoir qu’une seule écharpe ! En revanche, on ne peut à mon sens se contenter d’une écharpe tricotée ou d’un sling si on veut prolonger l’expérience du portage au-delà d’un certain poids (question de confort comme expliqué plus haut!). Et puis, T. nous a aussi démontré que bébé savait choisir son moyen de portage en fonction des jours ! Croyez-le ou non, il n’est pas rare qu’elle râle jusqu’à être dans le moyen de portage qui lui convient ! 

Avec tout ce qu’on a testé, si je devais vraiment trancher car c’est ce que l’on me demande le plus souvent, je dirais : Ptisling de Ptitsy Moloko pour le sling quel que soit l’âge, Boba Wrap bambou pour les premières semaines puis une tissée (je ne peux pas choisir la marque j’aime toutes mes écharpes…!!) ou si on ne veut pas porter en écharpe, ou en parallèle de l’écharpe, Pti-clip ou Néo sachant que c’est le Pti-clip qui se rapproche le plus de l’expérience du portage en écharpe. 

Je rappelle à toutes fins utiles l’intérêt de se faire accompagner par un/une monitrice de portage avant la naissance pour découvrir les différents moyens de portage avant d’acheter et/ou après la naissance pour adapter son portage à son nouveau-né ! C’est le meilleur moyen de tester les préformés par exemple (pensez bien à demander à la monitrice quels sont les porte-bébés dont elle dispose pour être sûr qu’elle a un large choix à vous faire tester). 

NB : Les produits présentés dans cet article sont issus soit d’achats personnels, soit envoyés gratuitement par la marque concernée. Je conserve toutefois mon entière liberté concernant l’avis émis sur ces derniers. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s