Test et Avis : tire-lait électrique double pompage Freestyle Flex de Medela

Test et Avis : tire-lait électrique double pompage Freestyle Flex de Medela

Cet article me tient particulièrement à cœur car j’ai une affection particulière tant pour la marque que pour ce modèle ! Pendant 13 mois (jusqu’aux 18 mois d’Alex), j’ai tiré mon lait quotidiennement au bureau, en déplacement, dans les toilettes de l’aéroport, dans les toilettes du lounge de l’Eurostar, dans les toilettes des bureaux de mes contreparties. J’ai prétexté des calls pour faire une pause tirage pendant les longues journées de négociations, j’ai subi nombre d’engorgements parce que je ne pouvais pas tirer au moment opportun. Mon Medela Freestyle a été mon compagnon de route et a été rentabilisé jusqu’au dernier centime de sa valeur !

Alors lorsqu’on me donne l’opportunité de tester sa nouvelle version, le Freestyle Flex, je jubile !

img_6708

Présentation du produit 

Avant de présenter le produit quelques mots sur la marque quand même : Medela est vraiment LA référence en matière d’allaitement. Ils sont pionniers dans les tire-laits, ils sont pionniers dans l’information, dans l’accompagnement, et ils sont surtout les alliés des working-mamas !

Leur gamme de tire-laits est vraiment large : vous pouvez la retrouver ici et le Freestyle Flex est le dernier né de leurs tire-laits compacts.

Tout d’abord parlons rapidement design : il est canon ! Il est petit, compact, léger (300 gr !!!). Avec son bel écran LED, il affiche toutes les informations nécessaires et propose une fonctionnalité « connectée » !

Ensuite, le Freestyle Flex est un 2 en 1 : il peut être utilisé en simple pompage ou en double, ce qui peut être très utile en fonction du besoin : double pompage quand vous êtes solo, au travail par exemple, et simple pompage pour tirer sur un sein lorsque bébé tète l’autre !

Le Freestyle Flex propose un fonctionnement classique et efficace : un mode « stimulation » et un mode « expression », une fois le réflexe d’éjection enclenché. La phase de stimulation est un mode d’expression plus rapide qui imite la succion brève et rapide que bébé adopte pour lancer l’écoulement du lait. La phase d’expression imite la succion plus lente et plus profonde de l’allaitement. La phase « stimulation » dure 2 minutes, sauf si vous décidez de passer à la phase « expression ». Lors de chaque phase, les boutons « + » et « – » de l’écran vous permettent de régler l’intensité de la succion (9 niveaux pour chaque phases !). Vous pouvez à tout moment passer d’une phase à l’autre manuellement.

Il propose donc 9 niveaux de succion à chaque phase afin d’optimiser confort et efficacité. Il vous appartient de tester les différents niveaux avant de trouver celui qui vous convient car chaque femme est différente et a des sensibilités différentes.

A noter que le Freestyle Flex dispose d’un bouton pause et d’une possibilité de démarrage différé.

Pour passer en tirage simple pompage, il suffit de fermer le connecteur de tubulure.

Côté téterelle, il y a innovation avec les nouvelles téterelles PersonalFit Flex avec une partie en silicone. Et clairement le confort est au rendez-vous ! C’est la chose qu’il manquait vraiment à améliorer sur l’ancienne version. Le tire-lait est vendu avec deux tailles de téterelles 21 mm et 24 mm. Les téterelles Medela vont de 21 mm à 30 mm.

Comment bien choisir sa taille de téterelle ?

Comment personnaliser sa téterelle ?

Il est vendu avec sa prise secteur mais peut être utilisé sans fil grâce à sa batterie lithium rechargeable. La marque indique une autonomie de 8 tirages sur batterie, ce qui équivaut selon mes calculs à 4/5 heures d’autonomie ! C’est génial. Le chargeur est désormais USB, ce qui permet de le rendre encore plus nomade. 

De quoi est composé le pack ? 

  • img_67081 tire-lait électrique double Freestyle Flex
  • 2 téterelles PersonalFit Flex, taille 21 mm
  • 2 téterelles PersonalFit Flex, taille 24 mm
  • 2 connecteurs
  • 1 tubulure
  • 4 biberons de 150 ml et 4 couvercles 
  • 2 supports de biberon
  • 1 adaptateur d’alimentation avec câble USB
  • 1 sac de transport
  • 1 sac avec bloc réfrigérant

Donc quoi de neuf concrètement ? 

Beaucoup de choses ! Nous l’avons vu, le compacité, le poids, les téterelles mais également la composition des connecteurs. En effet, il y a désormais moins de pièces et donc moins de choses à assembler et à ré-assembler après lavage ! Simplicité maître mot !

Et la grande nouveauté avec le bel écrant LED, c’est son côté « connecté ». En effet, vous pouvez suivre l’évolution de votre allaitement grâce à l’application MyMedela sur votre smartphone. Une fois connecté via Bluetooth, vous pourrez y retrouver les données dont vous avez besoin et suivre les durées de vos tirages. Une perle pour les controle freak !  L’application permet d’enregistrer un grand nombre de données et de réglages puis de les définir comme mode d’expression.

Pourquoi n’est-il pas disponible à la location ? 

Et pourquoi n’est-il pas disponible à la location comme son collègue le Symphony ?

Tout simplement car les tire-laits compacts de la gamme Medela (et de nombreuses autres marques) ne sont pas faits pour : les normes pour les tire-laits locatifs sont strictes pour des raisons de contaminations croisées dues à l’éventuelle infiltration du lait dans les tubulures. C’est pourquoi les tire-laits qui ne disposent pas de sécurités suffisantes (comme c’est le cas de beaucoup de tire-laits nomades) doivent demeurer personnels et ne sont disponibles qu’à l’achat.

Qu’en pense-t-on ? 

On pense que c’est toujours le top du top ! On pense que c’est la rolls du tire-lait compact. Je ne dis pas que les autres tire-laits ne sont pas bien, je dis que celui-là est meilleur. Le temps de tirage est optimisé, le confort aussi. C’est LE compagnon de la working-mum et des déplacements professionnels.

Son prix ? Oui, il est élevé mais finalement rapporté à une année de tirage, cela ne revient guère plus qu’à 1,6€ par jour (sur une base de 228 jours travaillés par an et d’un prix de 380€). Si vous tirez quotidiennement, vous l’amortirez jusqu’au dernier cent.

Le seul reproche que l’on peut faire à Medela de façon générale, c’est de n’avoir pas encore ajouté de téterelle d’une taille inférieure à 21 mm dans leur gamme.

A shopper chez leur partenaire Santé Discount, ici !

NB : tire-lait reçu gracieusement de la part de la marque pour les besoins de l’article, il ne s’agit pas d’un partenariat rémunéré et aucune restriction dans mon avis ne m’a été imposé par la marque. 

 

Test et avis sur le porte-bébé évolutif Isara The One

Test et avis sur le porte-bébé évolutif Isara The One

Lorsque nous cherchions le porte-bébé toddler parfait, j’étais encore loin d’avoir écrit l’article dédié sur le blog (à retrouver ici) ! Mais lors de mes recherches, je suis tombée amoureuse du porte-bébé toddler de la marque roumaine Isara. Suite à mon article sur leur toddler (à retrouver ici), la marque m’a proposé de tester leur modèle phare le porte-bébé évolutif The One !

Poursuivre la lecture de « Test et avis sur le porte-bébé évolutif Isara The One »

Carrière, attachement et maternage

Carrière, attachement et maternage

Encore un sujet soufflé par des lecteurs et qui revient régulièrement dans nos échanges.

Comment concilier carrière et maternage ? Est-ce compatible ? Le maternage n’est-il l’apanage que des mères au foyer ? Le maternage est-il possible lorsqu’on est séparées 10 heures par jour de nos bébés ? Poursuivre la lecture de « Carrière, attachement et maternage »

Learn & Play : apprendre en s’amusant avec un bambin de 2 à 4 ans

Learn & Play : apprendre en s’amusant avec un bambin de 2 à 4 ans

Depuis la naissance d’Alex, j’essaie de lui proposer des jeux d’éveil et de l’accompagner dans ses apprentissages en lui proposant des jeux et activités adaptés à son âge et lui permettant d’apprendre en s’amusant. Il existe mille et un bouquin sur le sujet et je ne suis pas là pour réinventer l’eau chaude mais la question des activités et jeux revient de façon récurrente ici et sur le compte Instagram !

M’est donc venue l’idée de cet article Learn & Play : vous partager les jeux et activités qui nous aident à apprendre en s’amusant ! Il ne s’agit absolument pas d’une liste exhaustive et elle est évidemment adaptée à Alex. Je prépare en parallèle des articles focalisés sur les jeux et activités en fonction de l’âge ! 

Poursuivre la lecture de « Learn & Play : apprendre en s’amusant avec un bambin de 2 à 4 ans »

Accompagnement au sommeil : 40 témoignages sur les bénéfices et les séquelles du manque d’accompagnement

Accompagnement au sommeil : 40 témoignages sur les bénéfices et les séquelles du manque d’accompagnement

Voici un article qui me trotte dans la tête depuis longtemps, et puis après quelques témoignages éparses recueillis sur Instagram, je me suis dit, ça fait longtemps que je n’ai pas fait de compile de témoignages alors lançons un appel à témoins !

Malgré les nuits chaotiques de ma fille, je n’ai jamais manqué à l’appel pour la bonne raison que cet accompagnement est inscrit en moi. Tout est donc parti de mon propre constat : ma mère m’a accompagnée lors de mon sommeil jusqu’à ce que je n’en ressente plus le besoin. A l’époque où elle était avec mon père (de ma naissance à mes 3 ans), il ne voulait pas que l’enfant dorme dans le lit et ma mère dormait par terre à côté de mon berceau ou pendue dessus pour que je puisse passer ma main dans ses cheveux. Puis ils se sont séparés et le lit de ma mère nous a enfin été ouvert à ma soeur et à moi et nous la rejoignions chaque nuit. Je me souviens avoir rejoint son lit jusqu’à 10-11 ans chaque fois que j’en ressentais le besoin. Et encore aujourd’hui, les rares fois où cela arrive, j’aime dormir avec ma mère, je me sens rassurée, je me sens enveloppée. Poursuivre la lecture de « Accompagnement au sommeil : 40 témoignages sur les bénéfices et les séquelles du manque d’accompagnement »

Comment j’ai tenu 3 ans sans dormir !

Comment j’ai tenu 3 ans sans dormir !

NB : Cet article est écrit en partenariat avec Lexomil© et NovaNuit©

Je plaisante évidemment !

Et j’entre directement en matière : la principale chose qui m’a fait tenir si longtemps, c’est bien d’en rire plutôt que d’en pleurer !

Revenons-en aux faits : naissance de notre petit cookie en mars 2017, des premiers mois avec un sommeil diurne et nocturne chaotique. Mince…ce n’est pas ce que j’avais imaginé d’un bébé… Un bébé n’est-ce pas censé dormir tout le temps ? Pourquoi ma fille ne dort-elle pas ? Pourquoi ma fille se réveille-t-elle dès que je la pose ou même que je vais pour la poser ? Pourquoi ma fille ne dort-elle que dans les bras ou sur moi ? Pourquoi ma fille se réveille-t-elle 5829582 fois par nuit ?

Pourquoi personne ne m’a prévenue ????

Poursuivre la lecture de « Comment j’ai tenu 3 ans sans dormir ! »

Reprise du travail et culpabilité

Reprise du travail et culpabilité

Sujet soufflé par une lectrice et que je ne savais pas comment aborder. C’est finalement un sujet assez personnel du coup c’est un article assez personnel aussi. Mais s’il peut parler à certain.e.s alors je me lance !

Lorsque l’on parle de choix dans la maternité, celui qui fait le plus souvent écho à la culpabilité est celui du non allaitement ou de l’échec de l’allaitement. Et pourtant, il y a un autre choix où cette culpabilité est tout aussi présente, c’est celui de la reprise du travail.

Car c’est bien un choix qui nous concerne (presque) toutes. S’il y a celles qui savent d’emblée qu’elles ne travailleront pas une fois bébé arrivé, parce qu’elles ne travaillaient pas avant la grossesse ou parce qu’elles savaient d’ores et déjà que leur choix de congé parental était faisable, ou tout simplement celles qui n’ont eu aucun problème à reprendre, il y a également toutes les autres. Poursuivre la lecture de « Reprise du travail et culpabilité »