La parentalité positive ce n’est pas pour moi !

La parentalité positive ce n’est pas pour moi !

Coucou ! Pouf t’es tombé dans le panneau du titre racoleur ! J’ai hésité avec « La bienveillance m’a tuée » et « Parentalité positive ou le burn out assuré », finalement chacun de ces titres aurait été bien pour le contenu que je vais y mettre parce que je ne suis d’accord avec rien de tout cela. Je n’aime pas utiliser ces termes qui sont complètement abstraits et en même temps qualitatifs. Tout comme je n’aime pas lire et entendre que ces termes causent la dérive de parents, en poussant même certains au burn out total.

Pourtant c’est super à la mode de critiquer « l’hyperparentalité » ! Les articles se multiplient doucement pour « dénoncer », « traîner dans la boue » cette parentalité dite positive et bienveillante. Ça vient tantôt des médias, tantôt de mères qui considèrent que suivre les préceptes de ces « modes d’éducation » les a poussé à bout. Poursuivre la lecture de « La parentalité positive ce n’est pas pour moi ! »

Comment l’hypnose et la méditation peuvent-elles m’aider dans ma parentalité ?

Comment l’hypnose et la méditation peuvent-elles m’aider dans ma parentalité ?

Je n’ai pas vécu de choses plus difficile, challenging et épuisante que la parentalité. Ne me comprenez pas mal, je ne regrette pas une seconde de ma vie de mère, j’embrasse de tout mon corps et de toute mon âme la maternité. Mais force est de constater que c’est la mission la plus difficile qui m’ait été donnée d’entreprendre. Je ne vous apprends rien, la parentalité ce n’est pas le monde des bisounours : entre les difficultés inhérentes à la parentalité qui découlent de la méconnaissance et de l’apprentissage continu de ce rôle et la constante prise de recul qu’il implique, c’est dur. Personne n’accouche de son enfant avec un Bac+5 en parentalité, personne. La théorie devient rapidement insuffisante face à la pratique. Bref, on doute, on craque, parfois on s’effondre. Et si on n’est pas en mesure de puiser dans le village qui nous accompagne les ressources nécessaires ou que ce village est inexistant, on peut rapidement toucher le fond.

Alors aussi terre à terre que je puisse être, je souhaite vous parler des quelques choses qui, moi, m’ont aidées dans ma parentalité. Poursuivre la lecture de « Comment l’hypnose et la méditation peuvent-elles m’aider dans ma parentalité ? »

Les must-read de l’éducation respectueuse : les livres que tous les parents devraient lire

Les must-read de l’éducation respectueuse : les livres que tous les parents devraient lire

L’un des plus grand fléau de la parentalité après les conseils erronés et non fondés sont les informations que l’on trouve sur la toile…Car évidemment, l’un ne va pas sans l’autre. On reçoit un conseil qui va à l’encontre de notre instinct et qui nous pousse à vouloir vérifier l’information, et quoi de plus accessible que Google pour ce faire ?

Résultat ? On se retrouve face à un ramassis de bêtises, d’articles de magazines parentaux écrit par des journalistes qui n’ont souvent aucune formation sur le sujet et qui ne sont le plus souvent même pas mères.

De temps à autres, les articles sont écrits par des personnes du corps médical mais en niant complètement les avancées en neurosciences et l’état actuel de la science de manière générale. Ces articles-là sont les plus dangereux car la force du titre l’emporte sur le contenu. C’est vrai ! Qui suis-je moi, simple maman blogueuse pour écrire des vérités alors que le Docteur Trucmachin a écrit le contraire ?

Poursuivre la lecture de « Les must-read de l’éducation respectueuse : les livres que tous les parents devraient lire »

La diversification mixte (purées/DME)

La diversification mixte (purées/DME)

Pour être tout à fait transparente et honnête avec vous, c’est un sujet qui ne m’a pas beaucoup questionnée lorsque la question de l’introduction des solides s’est posée avec Alex. Pourquoi ?

Parce que je n’avais tout bonnement connaissance d’aucune alternative à la diversification dite « classique ». A cette époque mon point de repère était ma sacro-sainte pédiatre et elle était formelle : on commence à partir de ses 4 mois selon l’ordre plutôt flou qu’elle notait dans son carnet de santé. Sans prise en compte du fait qu’elle était exclusivement allaitée.

Alors ma petite, ma toute-petite chouquette a pris ses premières purées lorsqu’elle a eu 4,5 mois. Elle ne tenait pas assise évidemment, ne portait encore pas réellement à la bouche seule, et avec du recul, je ne suis même pas sure qu’elle manifestait spécialement d’intérêt pour la nourriture non plus d’ailleurs.

Mais au fil de sa diversification, l’envie de m’informer a pris le dessus face à la nonchalance de ma pédiatre et je découvrais doucement la diversification « menée par l’enfant » (dite DME). Mais impossible pour nous de nous lancer : allaitement compliqué, démarrage de garde à 5 mois pile et une nounou qui ne « se sent pas », moi qui n’ai de toute façon pas suffisamment confiance eu égard à la peur de l’étouffement de la laisser faire ça avec un tiers. C’était vite vu, la diversification classique nous continuerons. Poursuivre la lecture de « La diversification mixte (purées/DME) »

Comment choisir son mode de garde ou la personne qui va s’occuper de mon enfant ? Pistes et témoignages

Comment choisir son mode de garde ou la personne qui va s’occuper de mon enfant ? Pistes et témoignages

C’est LA grande question de tout parent qui doit reprendre le chemin du travail…

Comment choisir son mode de garde ? Crèche, assistante maternelle, garde partagée, autant de possibilités. Parfois, on n’a pas le choix, il n’y a pas de place en crèche, ni chez l’assistante maternelle alors on se voit contraint de se tourner vers une garde à domicile simple ou partagée avec une autre famille. Et dans ce cas, ou dans le cas de l’assistante maternelle, comment choisir la personne qui va s’occuper de mon enfant ? Comment peut-on être surs de ne pas s’être trompés ?

Le souci en France, c’est que la durée du congé maternité est si courte que les parents se trouvent contraints, souvent avant même la naissance de bébé, d’avoir déjà solutionné la question du mode de garde.

Or, on sait à quel point la naissance de bébé peut bouleverser nos principes, à quel point elle entraîne une matrescence chez les parents et à quel point nos critères peuvent être différents avant et après la naissance… Poursuivre la lecture de « Comment choisir son mode de garde ou la personne qui va s’occuper de mon enfant ? Pistes et témoignages »

Test et Avis : tire-lait électrique double pompage Freestyle Flex de Medela

Test et Avis : tire-lait électrique double pompage Freestyle Flex de Medela

Cet article me tient particulièrement à cœur car j’ai une affection particulière tant pour la marque que pour ce modèle ! Pendant 13 mois (jusqu’aux 18 mois d’Alex), j’ai tiré mon lait quotidiennement au bureau, en déplacement, dans les toilettes de l’aéroport, dans les toilettes du lounge de l’Eurostar, dans les toilettes des bureaux de mes contreparties. J’ai prétexté des calls pour faire une pause tirage pendant les longues journées de négociations, j’ai subi nombre d’engorgements parce que je ne pouvais pas tirer au moment opportun. Mon Medela Freestyle a été mon compagnon de route et a été rentabilisé jusqu’au dernier centime de sa valeur !

Alors lorsqu’on me donne l’opportunité de tester sa nouvelle version, le Freestyle Flex, je jubile ! Poursuivre la lecture de « Test et Avis : tire-lait électrique double pompage Freestyle Flex de Medela »

Test et avis sur le porte-bébé évolutif Isara The One

Test et avis sur le porte-bébé évolutif Isara The One

Lorsque nous cherchions le porte-bébé toddler parfait, j’étais encore loin d’avoir écrit l’article dédié sur le blog (à retrouver ici) ! Mais lors de mes recherches, je suis tombée amoureuse du porte-bébé toddler de la marque roumaine Isara. Suite à mon article sur leur toddler (à retrouver ici), la marque m’a proposé de tester leur modèle phare le porte-bébé évolutif The One !

Poursuivre la lecture de « Test et avis sur le porte-bébé évolutif Isara The One »

Carrière, attachement et maternage

Carrière, attachement et maternage

Encore un sujet soufflé par des lecteurs et qui revient régulièrement dans nos échanges.

Comment concilier carrière et maternage ? Est-ce compatible ? Le maternage n’est-il l’apanage que des mères au foyer ? Le maternage est-il possible lorsqu’on est séparées 10 heures par jour de nos bébés ? Poursuivre la lecture de « Carrière, attachement et maternage »

Reprise du travail et culpabilité

Reprise du travail et culpabilité

Sujet soufflé par une lectrice et que je ne savais pas comment aborder. C’est finalement un sujet assez personnel du coup c’est un article assez personnel aussi. Mais s’il peut parler à certain.e.s alors je me lance !

Lorsque l’on parle de choix dans la maternité, celui qui fait le plus souvent écho à la culpabilité est celui du non allaitement ou de l’échec de l’allaitement. Et pourtant, il y a un autre choix où cette culpabilité est tout aussi présente, c’est celui de la reprise du travail.

Car c’est bien un choix qui nous concerne (presque) toutes. S’il y a celles qui savent d’emblée qu’elles ne travailleront pas une fois bébé arrivé, parce qu’elles ne travaillaient pas avant la grossesse ou parce qu’elles savaient d’ores et déjà que leur choix de congé parental était faisable, ou tout simplement celles qui n’ont eu aucun problème à reprendre, il y a également toutes les autres. Poursuivre la lecture de « Reprise du travail et culpabilité »

Le portage en hiver, par temps frais ou venteux

Le portage en hiver, par temps frais ou venteux

Lorsqu’on habite à Paris, comme c’est notre cas, et comme c’est le cas dans de nombreuses autres villes et régions, il y a quand même plus de jours frais que chauds !

Et chaque année, je fais le même constat quand, en février, tous les magasins sortent leurs collections printemps/été alors que nous sommes tous toujours vêtus de la panoplie doudoune/gants/écharpe : c’est trop tôt !

Alors non, cet article publié un mois de février, n’arrive pas trop tard ! Sans doute aurez-vous des difficultés à vous procurer certains des articles dont je vais parler car les marques seront passées, forcées par leurs fournisseurs et les us et coutumes du prêt-à-porter, aux collections été, mode plage et soleil, mais tant pis !

Il est là, et il sera là l’an prochain aussi 😉

Retournons à notre sujet ! Quand on est parents porteurs, on se retrouve assez vite confrontés à la question de savoir comment habiller bébé en portage ? Comment être sûr qu’il n’a pas froid ? Poursuivre la lecture de « Le portage en hiver, par temps frais ou venteux »