Portage sur banc d’essai: le Fly Tai de Fidella

Avis Produit sur le Fly Tai de la marque Fidella.

 

Avant de commencer, petit focus vocabulaire, le Fly Tai de Fidella est un meï-taï – Meh Dai (cantonais) ou Bei Dai (mandarin) – qui est lui-même un porte-bébé  traditionnel asiatique hybride entre l’écharpe et le porte-bébé. A l’origine, c’était un morceau de tissu rectangulaire, le dossier d’assise, avec quatre lanières de chaque côté. Les pans du haut étaient utilisés comme bretelles, et ceux du bas comme ceinture. Son tissage est proche au niveau sensation et esthétique d’une écharpe mais son côté porte-bébé doit, en principe, le rendre plus facile à utiliser qu’une écharpe. Le meï-taï est un peu moins polyvalent au niveau des positions ventrales que l’écharpe mais permet un portage dos plus facile.

Comme toujours, cet avis tient uniquement compte de notre expérience personnelle du produit.

Nous avons acquis le Fly Tai assez tardivement après avoir longtemps hésité (pas moi hein, mais le temps de convaincre le mari !). Cela faisait un moment que je le voyais partout sur les comptes Instagram que je suivais alors forcément ça m’a donné envie aussi ! Nous avons profité d’une vente privée et avons acquis la bête avec 30% de réduction (c’est ce qui a d’ailleurs décidé le mari).

Et dès le premier essai, ça a été la révolution dans nos moyens de portage.

  • La promesse ?

Le Fly Tai est vendu comme un porte-bébé souple entièrement constitué de tissu d’écharpe et combinant les caractéristiques particulières de l’écharpe et les avantages d’un porte-bébé confortable.

Le design ergonomique du Fly Tai s’adapte parfaitement à l’enfant en pleine croissance et grandit avec lui. Selon la taille de votre enfant, il peut être adapté en version pour bébé ou pour enfant en bas âge. Les bretelles en tissu sont rembourrées et vous offrent une grande variété de possibilités de nouage qui soulagent vos épaules et offrent une parfaite sensation de seconde peau. Une flexibilité maximale avec un maximum de confort.

Le Fly Tai permet un portage dans trois positions ergonomiques : sur le ventre, sur le dos ou sur les hanches. Il dispose d’une capuche intégrée.

  • Description du produit et avis :

  • Composition et esthétisme:

En termes d’esthétisme, et bien je n’ai rien à dire, il est beau. Il y en a pour tous les goûts et les couleurs. Pas de sangles qui pendent dans tous les sens.

C’est propre, c’est beau.

Le Fly Tai est en coton biologique et tissage sergé.

Je n’ai pas retrouvé sur leur site d’informations sur le label OEKO-TEX 100 (qui garantit je le rappelle seulement que la composition du produit est non dangereuse pour celui qui le porte) ni de petite médaille produit classé comme « respectueux des hanches » de bébé par l’institut International de la Dysplasie de la Hanche (ça ne me choque pas vraiment puisqu’il ne s’agit pas d’un préformé et que la position de l’enfant dépend principalement du nouage réalisé par le porteur).

Fidella est une marque allemande et les Fly Tai sont made in Turquie, dommage.

Côté esthétisme, le seul truc moche, c’est cette immonde étiquette de sécurité/avertissement. Heureusement, elle se situe sur la face intérieure de la ceinture et heureusement bis, une étiquette, ça se coupe.

Donc côté composition, c’est bio et côté esthétisme, bah c’est beau.

  • Côté qualité de portage :

Côté porté, la marque prévoit 3 positions de portage : devant, sur la hanche et dans le dos.

Le tablier ventral est suffisamment large pour pouvoir convenir à des enfants de tailles différentes et est réglable sur les côtés et sur le dessous pour pouvoir l’ajuster au mieux au porté. Bébé Nova s’est senti bien tout de suite dedans.

Chaque Fly Tai existe en plusieurs tailles (il faut se référer à la taille en cm et non au poids pour choisir le modèle adéquat !) : 56-80 cm / 74-104 cm / 80-104 cm.

fly-tai-comparaison-baby-taille_nouvelle-taille_bambin-grand-FR

Nous avons directement acheté la taille intermédiaire (74-104 cm) puisque nous l’avons acheté lorsque Bébé Nova avait déjà 9 mois. Je n’ai donc pas testé le Fly Tai sur un petit bébé.

Côté matériaux, le tissu du Fly Tai est très agréable au contact du bébé.

Côté porteur, le confort est plus qu’au rendez-vous. Le Fly Tai dispose d’une large sangle ventrale et de bretelles rembourrées et déployables qui rendent le portage super agréable. Le poids est bien réparti sur les épaules et tout le dos du porteur. L’avantage de l’avoir testé avec un enfant plus grand, c’est que je peux confirmer le confort même avec un enfant de plus de 9kg.

De ce côté là, le Fly Tai pioche donc indéniablement dans les deux corbeilles : l’avantage des écharpes, qui permettent d’ajuster au mieux le confort du porté et du porteur et l’avantage des porte-bébés qui permettent une installation rapide et confortable.

  • Côté nouage:

Le Fly Tai dispose de quatre lanières. Les deux du bas sont la continuité de la ceinture ventrale et viennent se nouer au niveau des hanches (devant ou derrière selon le portage choisi). Les deux du haut permettent d’installer bébé et leur installation dépend du portage choisi.

Pour les réfractaires aux nœuds, l’installation ventrale classique n’est vraiment pas compliquée à réaliser. Il faut un peu d’aide au début mais on prend vite le coup de main. Les lanières sont assez longues pour permettre de bien s’installer seul mais pas trop longues pour ne plus savoir quoi en faire (il faut faire preuve d’un peu de créativité pour que ça ne pendouille pas ;))

Fidella propose sur son site des instructions pour les différentes positions de portage avec leurs différents moyens de portage, ici.

  • Conclusion:

Le Fly Tai est, pour le moment, mon moyen de portage préféré. Il est ultra confortable pour le porté comme pour le porteur et respectueux de la position physiologique de bébé.

Bien que j’aime le portage, je ne suis pas (encore) une inconditionnelle de tous les nœuds et positions de portage et j’apprécie la simplicité du Fly Tai. C’est à mon sens un bon début pour ceux auxquels les nœuds font peur. Ça permet de prendre confiance et de se rendre compte que la solidité et la sécurité sont autant au rendez-vous qu’avec un porte-bébé.

En plus, Fidella propose vraiment des motifs et coloris canons, il y a l’embarras du choix.

Le Fly Tai est vendu avec une pochette de rangement (gros plus en ce qui me concerne, c’est ce qui manque à mon sens au PhysioCarrier, voir ici). Il est léger et peu encombrant une fois rangé dans sa pochette.

J’aime même la capuche.

Voilà. J’aime ce produit.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s