Les troubles du sommeil

Les problèmes viennent toujours de ce que les parents ont besoin de dormir à des heures qui ne sont pas celles de l’enfant, lequel, en effet, ne peut pas comprendre qu’il est antisocial de se réveiller à 3 heures du matin, avec l’envie de jouer, David Haslam, psychologue

Beaucoup de parents consultent pour des problèmes de sommeil qui n’en sont, en réalité, pas.

mattress-2489615_960_720

Poursuivre la lecture de « Les troubles du sommeil »

Sommeil et allaitement

Traiter du sommeil des enfants et particulièrement des nouveau-nés conduit inévitablement à considérer le rapport sommeil-allaitement.

Nous l’avons vu dans l’article dédié aux bases sur le sommeil des enfants (voir ici), le nouveau-né a un besoin fréquent de réveils nocturnes pour diverses raisons parmi lesquelles figurent la faim et l’entretien de la lactation de sa mère. En effet, rappelons que les nouveau-nés ont des estomacs extrêmement petits et leur digestion est extrêmement rapide. Ainsi, l’allaitement peut souvent être considéré, à tord, comme un frein au sommeil paisible chez l’enfant (et par extension, au sommeil paisible de l’adulte).

breast-feeding-1711786__340

Qui n’a jamais pensé que donner un biberon de lait en poudre à bébé permettrait de le faire dormir toute la nuit ?

Et pourtant, l’allaitement est une arme redoutable et encore trop méconnue pour lutter contre les problèmes de synchronisation du sommeil enfant/adulte.

Le Dr Sears écrit à ce propos «  La tétée demeure encore le somnifère le plus ancien, le plus efficace, le plus sécuritaire et certainement celui qui est présenté dans l’emballage le plus attrayant. ».

Pourquoi ?

Poursuivre la lecture de « Sommeil et allaitement »