Spécialistes du sommeil de bébé : késako et 10 témoignages de mamans

Spécialistes du sommeil de bébé : késako et 10 témoignages de mamans

Lorsqu’il est question de sommeil, on entend beaucoup de choses inexactes. Ou plutôt, on entend peu de choses exactes !! Par ailleurs, le sommeil étant nécessaire à l’être humain, les parents font une obsession du sommeil de leurs bébés. Cette désinformation couplée à cette obsession relayée par de nombreux professionnels de santé ont fait naître une nouvelle catégorie de professionnels : les spécialistes ou experts du sommeil.

img_8782

Qui est ce spécialiste ou expert du sommeil ? 

Ce sont pour la plupart (et j’écris bien « la plupart », il y a tout de même quelques exceptions) des personnes qui n’ont pas de formation médicale, qui ne sont ni professeur, ni universitaire ni chercheur, mais qui se targuent de disposer d’une formation en sommeil, le plus souvent américaine, du type Sleep Sense Program (nous y reviendrons plus bas). Poursuivre la lecture de « Spécialistes du sommeil de bébé : késako et 10 témoignages de mamans »

Laisser pleurer bébé : les effets des méthodes de dressage du sommeil sur nos enfants

Laisser pleurer bébé : les effets des méthodes de dressage du sommeil sur nos enfants

Le sommeil est un état dans lequel on ne peut obliger un enfant à entrer. L’enfant se laisse surprendre par le sommeil. Le rôle des parents se limite à créer un environnement propice au sommeil, Dr Sears

Malheureusement, vous obtiendrez généralement un autre type de remarque de la part de votre entourage : il doit dormir, il doit savoir se coucher seul, s’endormir seul et rester couché, il doit être couché avant 20h, vous devez avoir votre soirée sans votre enfant, et j’en passe.

Ces remarques couplées à toutes les informations erronées qui circulent sur le sommeil des bébés finissent par persuader les parents que leur enfant a un problème, que leur enfant n’est pas « normal ». D’autant que beaucoup de membres du corps médical n’aident pas à diffuser la bonne information et continue de prodiguer une information erronée à ces pauvres parents désemparés.

Mais qui suis-je moi, me direz-vous, pour que ma parole ait plus d’importance pour une jeune maman que celle de sa pédiatre, de son médecin généraliste, de la sage-femme de l’hôpital ? C’est tout de même leur métier !

Poursuivre la lecture de « Laisser pleurer bébé : les effets des méthodes de dressage du sommeil sur nos enfants »

Sommeil et allaitement

Traiter du sommeil des enfants et particulièrement des nouveau-nés conduit inévitablement à considérer le rapport sommeil-allaitement.

Nous l’avons vu dans l’article dédié aux bases sur le sommeil des enfants (voir ici), le nouveau-né a un besoin fréquent de réveils nocturnes pour diverses raisons parmi lesquelles figurent la faim et l’entretien de la lactation de sa mère. En effet, rappelons que les nouveau-nés ont des estomacs extrêmement petits et leur digestion est extrêmement rapide. Ainsi, l’allaitement peut souvent être considéré, à tord, comme un frein au sommeil paisible chez l’enfant (et par extension, au sommeil paisible de l’adulte).

breast-feeding-1711786__340

Qui n’a jamais pensé que donner un biberon de lait en poudre à bébé permettrait de le faire dormir toute la nuit ?

Et pourtant, l’allaitement est une arme redoutable et encore trop méconnue pour lutter contre les problèmes de synchronisation du sommeil enfant/adulte.

Le Dr Sears écrit à ce propos «  La tétée demeure encore le somnifère le plus ancien, le plus efficace, le plus sécuritaire et certainement celui qui est présenté dans l’emballage le plus attrayant. ».

Pourquoi ?

Poursuivre la lecture de « Sommeil et allaitement »