allaitement, sommeil

Sommeil et allaitement

Traiter du sommeil des enfants et particulièrement des nouveau-nés conduit inévitablement à considérer le rapport sommeil-allaitement.

Nous l’avons vu dans l’article dédié aux bases sur le sommeil des enfants (voir ici), le nouveau-né a un besoin fréquent de réveils nocturnes pour diverses raisons parmi lesquelles figurent la faim et l’entretien de la lactation de sa mère. En effet, rappelons que les nouveau-nés ont des estomacs extrêmement petits et leur digestion est extrêmement rapide. Ainsi, l’allaitement peut souvent être considéré, à tord, comme un frein au sommeil paisible chez l’enfant (et par extension, au sommeil paisible de l’adulte).

breast-feeding-1711786__340

Qui n’a jamais pensé que donner un biberon de lait en poudre à bébé permettrait de le faire dormir toute la nuit ?

Et pourtant, l’allaitement est une arme redoutable et encore trop méconnue pour lutter contre les problèmes de synchronisation du sommeil enfant/adulte.

Le Dr Sears écrit à ce propos «  La tétée demeure encore le somnifère le plus ancien, le plus efficace, le plus sécuritaire et certainement celui qui est présenté dans l’emballage le plus attrayant. ».

Pourquoi ?

Lire la suite « Sommeil et allaitement »

allaitement

Allaitement, quels bénéfices pour maman ?

On entend souvent parler des « bénéfices » et « bienfaits » de l’allaitement. Je ne suis pas vraiment parfaitement à l’aise avec l’usage de ces termes lorsqu’ils se rapportent à l’enfant (même s’il m’arrive certainement de les utiliser parfois) parce que je considère que l’allaitement étant un acte naturel (bien que non spontané, puisqu’il nécessite un apprentissage des deux côtés – téteur et tété), ses vertus ne devraient pas être qualifiées de bienfaits, ni de bénéfices. Si c’est aujourd’hui le cas, ça l’est principalement dans un effort de différenciation et de comparaison avec les préparations commerciales pour nourrissons et on parle alors des bienfaits de l’allaitement par rapport au laits en poudre.

En revanche, lorsqu’il est question de la mère, je pense qu’il est très juste de parler des « bénéfices » qu’elle, son organisme et son corps peuvent tirer de l’allaitement.

Pour le métabolisme de la mère, la grossesse ne se termine pas avec l’accouchement mais avec le sevrage.

Voyons donc de plus près quels sont ces bénéfices que la maman tire de l’allaitement de son enfant ?

breast-feeding-1709705_960_720

Lire la suite « Allaitement, quels bénéfices pour maman ? »

allaitement

C’est quoi au juste les recommandations de l’OMS concernant l’allaitement ?

On parle souvent des recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en matière d’allaitement et on lit souvent beaucoup de choses; certaines correctes d’autres désuètes, ou dans le pire des cas, fausses.

T’es lourde, on sait que l’OMS recommande un allaitement pendant 6 mois…C’est écrit partout…!

Vrai et Faux, l’OMS recommande un allaitement long d’au moins 2 ans. Les 6 mois ne concernent que la période d’allaitement exclusif avant l’introduction d’une alimentation solide.

Alors je vous propose de faire le point sur ce que recommande réellement l’OMS, aujourd’hui, en matière d’allaitement.

who-fr-c-h-1200

Lire la suite « C’est quoi au juste les recommandations de l’OMS concernant l’allaitement ? »

allaitement, La Tribu des Parents

Le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel et la difficile promotion de l’allaitement

Travailler un article comme celui sur les différences de composition entre le lait maternel humain et le lait en poudre (que vous pouvez lire ici) a forcément impliqué de s’interroger sur l’histoire du lait en poudre en France. Et s’interroger sur cette histoire a forcément impliqué de constater les taux catastrophiques d’allaitement en France et la prédominance des laits en poudre.

683392-ide-allaitement-maternel

Lire la suite « Le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel et la difficile promotion de l’allaitement »

allaitement, La Tribu des Parents

Lait maternel et lait en poudre, quelles différences ?

Aujourd’hui, je vous propose de parler d’un sujet qui est injustement controversé : la différence de composition entre le lait maternel et celle des préparations commerciales pour nourrisson (lait en poudre). En effet, deux propagandes coexistent aujourd’hui. D’un côté la propagande pro préparation commerciale pour nourrisson qui tente de faire croire que le lait en poudre est quasi identique au lait maternel dans sa composition et dans les bienfaits qu’en tire bébé, et de l’autre, la propagande pro allaitement qui prône les bienfaits de l’allaitement et ses propriétés immunitaires.

Qu’en est-il vraiment ?

Lire la suite « Lait maternel et lait en poudre, quelles différences ? »

allaitement

La garde-robe de la maman allaitante

Après les indispensables de l’allaitement (pour l’article, c’est ici), une autre question que l’on peut se poser est : l’allaitement nécessite-t-il que je revois ma garde-robe ?

pile-d-habillement-29266050

Au risque de me faire haïr des marques de PAP grossesse/allaitement, à part le soutien-gorge (voir pourquoi, ici), l’allaitement ne nécessite à mon sens aucun investissement vestimentaire indispensable homologué « allaitement » !

Mais vous vous souvenez, je suis une méga-bonne pigeonne de la société de consommation, et si vous êtes comme moi hein, vous vous laisserez tenter quand même !

Surtout, si vous comptez allaiter longtemps, l’investissement sera assez vite amorti (l’argument principal pour le mari lors de mes pétages de plomb shopping).

Lire la suite « La garde-robe de la maman allaitante »

allaitement

Allaitement : bébé mange-t-il assez ?

Par expérience, le plus dur dans l’allaitement ce ne sont pas les difficultés de la mise en route, les douleurs, la nouveauté. Le plus difficile, au démarrage, c’est de se rassurer sur le fait de savoir si bébé mange suffisamment ou non.

Car avec les préparations commerciales, c’est simple, il suffit de lire la notice et de suivre les indications du pédiatre : tant de biberons et telle quantité à chaque biberon. Lorsque l’on allaite, on ne sait pas combien boit bébé et il n’y a pas vraiment de moyen de le savoir si ce n’est de peser bébé avant et après la tétée. Car même en tirant votre lait, vous n’arriverez pas à exprimer les mêmes quantités que celles qu’ingurgite bébé lors de sa tétée.

Et malheureusement, l’inquiétude des parents sera souvent accompagnée de conseils mal avisés conduisant beaucoup de parents à complémenter leur nouveau-né avec des préparations commerciales et dans certains cas à mettre fin à l’allaitement de façon prématurée alors que tout allait très bien, au rythme de bébé.

pese-bebe-a-affichage-digitale-balance-electronique-1163749841_ML

Pendant les cours de préparation à la naissance, on nous met en garde : pendant le séjour à la maternité, bébé va perdre environ 10% de son poids de naissance et doit être sur la pente ascendante afin d’être autorisé à sortir de la maternité.

Avant de rentrer dans le sujet, faisons un point sur ce poids qui inquiète tant les jeunes parents.

Lire la suite « Allaitement : bébé mange-t-il assez ? »