Articles

allaitement, Allaitement et reprise du travail, La Tribu des Parents

Allaitement et reprise du travail : 38 témoignages de workingmums

L’idée de regrouper tous les témoignages récoltés sur l’allaitement et la reprise du travail me trotte dans la tête depuis un moment !

Les voici donc compilés, 38 récits de wonder-working-mums toutes plus fortes les unes que les autres et qui nous montrent que contrairement à une croyance fort répandue, la reprise du travail ne rime pas forcément avec la fin de votre allaitement !

img_6679

Il y a en a pour tous les goûts : infirmière en 12 heures, coiffeuse, avocate, professeure, comptable, ingénieure informatique, doctorante et j’en passe !

Entre celles qui tirent confortablement installées à leurs bureaux et celles qui tirent dans des cagibis en passant par celles qui tirent dans leurs voitures ! Lire la suite « Allaitement et reprise du travail : 38 témoignages de workingmums »

allaitement, La Tribu des Parents

J’allaite encore et alors ? : petit guide de survie de l’allaitement non écourté

Vous aviez beaucoup aimé le petit guide de survie des fêtes de famille (à retrouver ici), je vous propose un nouveau petit guide de survie, cette fois-ci focus allaitement non écourté !

img_6368

Alors comme d’habitude, on s’arme de son plus beau second degré et on vient rire un coup parce que comme j’aime à le dire mieux vaut en rire qu’en pleurer !

Faut pas se leurrer, celles qui se prennent le plus de remarques intrusives, désobligeantes, de jugements, de regards en biais, ce ne sont pas les allaitantes de bébés, ni les biberonnantes d’ailleurs. Non, les allaitantes de bébés jouissent d’une aura d’admiration jusqu’à 4 à 6 mois, âge à partir duquel les biberonnantes prennent le relais et endossent à leur tour la couronne de la « bonne mère ». Celles qui se sentent le plus ovnis, sont celles qui font partie de la rare population d’allaitantes de bambins.

Mais avant toute chose, un bambin c’est quoi ?

Lire la suite « J’allaite encore et alors ? : petit guide de survie de l’allaitement non écourté »

allaitement, La Tribu des Parents, Résumés de lectures

L’allaitement dans la lecture jeunesse

Chez les Novas, on aime la lecture et, sans surprises, Bébé Nova aussi ! Je prends autant, voire plus de plaisir à choisir ses livres que je n’en ai à choisir les miens, en tentant de m’adapter à ses goûts et ses préférences. Ce n’est d’ailleurs souvent pas le livre qui me plaît à moi qui lui plaira forcément à elle. J’ai également vite réalisé que beaucoup de livres pour enfants sont écrits ou illustrés sans prendre en compte les principaux intéressés : textes pas à propos, illustrations peu adaptées.

Pourtant ces premières lectures participent de façon certaine à ce que nos enfants penseront demain, aux représentations qu’ils auront de la vie, au développement de leur imaginaire, à la formation de leurs peurs et de leurs rêves.

Ils sont un outil de transmission de connaissances et de savoir d’une part, d’apprentissage d’autre part. Mais également un outil de communication et de compréhension. Ils leur permettent d’entrevoir de façon figurée le monde qui les entoure.

On conviendra alors aisément que les livres ont un rôle bien plus important à jouer que celui de simple divertissement.

Dans ce plaisir de la lecture, j’ai fais la rencontre de Valentine, libraire à ses heures et grande fan de livres (logique direz-vous !), que je laisse se présenter !


Bonjour! Alsacienne d’adoption, j’ai fait ma formation de libraire en Suisse et ai vécu plusieurs années à Paris. Pendant mon apprentissage, je me suis découvert un intérêt immense pour la littérature jeunesse, en particulier pour les romans ado. Depuis la naissance de ma fille, je suis avec elle non-stop et j’ai redécouvert les albums pour bébé et enfant, que j’aime présenter sur mon compte Instagram. Ma grossesse m’a ouvert la voie du maternage et de l’éducation positive. Passionnée depuis par le portage, l’allaitement, le cododo, le respect et l’écoute de l’enfant, j’amasse avec bonheur tous les livres que je rencontre sur ces thèmes, afin de créer une jolie bibliothèque bienveillante et éclairée.


Ensemble, nous avons eu l’idée de vous proposer un article réunissant deux choses pour lesquelles nous militons toutes deux : l’importance de la transmission autour de l’allaitement et l’importance de la lecture.

Cette volonté de vous proposer un article qui combine lecture et allaitement part du triste constat que pas ou trop peu de livres pour enfants proposent en tant que norme la représentation de l’allaitement. On trouvera au mieux rien, au pire des biberons et des tétines s’imposant alors naturellement dans l’esprit des enfants comme la norme pour nourrir bébé.

Alors si comme nous, vous avez envie de proposer votre vision de la norme à vos enfants, nous vous proposons ci-dessous une sélection de livres qui expliquent l’allaitement, l’illustrent ou l’évoquent simplement.

  • Les livres sur le thème de l’allaitement

  • Les tétées de Maïté, Jeanne Sélène, illustré par Isaa 

visuel-ululeSuper ouvrage sur l’allaitement d’un bambin ! Avec l’âge, la tétée s’enrichit et devient multiple. En tant que maman allaitante d’un bambin, je trouve cet ouvrage doux et réaliste à la fois. Connaissez-vous toutes les tétées de Maïté ? A noter que l’ouvrage est postfacé par Claude Didierjean-Jouveau herself !


L’avis de la libraire :

rond-ulule-grande-faimUne magnifique ode à l’allaitement et à ses bienfaits : la tétée qui nourrit, celle qui guérit, la tétée qui console et celle qui endort. Il y a la tétée de retrouvaille et celle qui ne sert à rien mais qui est pourtant indispensable. Tout ceci mis en beauté par des illustrations douces et colorées qui donnent envie de serrer contre nous ceux qu’on aime !


  • Mammifère, Marion Cadet, Editions du Hêtre

img_5587Ce beau livre propose à chaque page une illustration représentant un animal et une particularité de l’allaitement de son espèce ainsi qu’un bienfait de l’allaitement maternel humain. Il s’agit d’un très beau livre dont les douces illustrations sont un bonheur pour les yeux des grands et des petits.


L’avis de la libraire

img_5557Avec des illustrations douces, poétiques et lyriques, l’autrice présente une ode à l’allaitement animale. Chaque page ramène à une des raisons d’allaiter (nourrir, réchauffer, consoler, endormir, câliner, soigner…) et une maman et son petit l’illustrent avec un texte intéressant sur la façon qu’ont les animaux d’allaiter. Nous découvrons que les marcassins peuvent téter en courant, que la renarde perd les poils de son ventre pour aider son petit à trouver ses mamelles et que le cachalot peut allaiter 13 ans. Pour clore ce panel d’images tendres, la mère humaine et son enfant rappellent l’important de cet or liquide et tout ce qu’il apporte dans nos vies.


  • Que veux-tu bébé ?, Tupera Tupera, Phaidon Press 

img_5588Le livre sur le thème de l’allaitement le plus connu en France je dirais ! Il s’agit d’un livre dont la forme ronde attise déjà l’intérêt de l’enfant. Puis l’histoire simple mais efficace du bébé qui ne parle pas encore et qui finit par exprimer par des pleurs son souhait de téter après plusieurs propositions infructueuses fait participer son jeune lecteur. Chez les Novas c’est un classique. Il est lu au moins une fois par jour.


L’avis de la libraire :

img_5589Un petit album carrément fun et décomplexé qui étonne même par son format rond et son côté design. Rond, oui, pour rappeler divers objets : un ballon, un tambourin, jusqu’au visage du bébé et surtout du sein nourricier et câlin! Il sonne terriblement vrai et fera rire toutes les mamans ayant allaité ! Un must.


  • Toi, moi et la tétée, Monica Calaf & Michel Fuentes, éditions Le Hêtre Myriadis

img_5586Un joli livre qui raconte chronologiquement l’histoire de l’allaitement : de la naissance, aux premières dents, à la diversification pour finir avec le sevrage. Les illustrations sont jolies et très explicites.


L’avis de la libraire : 

img_5559De la naissance où Bébé a rampé jusqu’au sein nourricier, à la vie quotidienne, avec l’endormissement au sein, les tétées qui rassurent et qui câlinent, jusqu’au sevrage naturel, ce livre raconte l’aventure de l’allaitement non écourté. Présentant également le portage et le cododo, il s’agit d’un des ouvrages les plus connus autour du maternage proximal. C’est doux, poétique, un album qui se garde comme un des plus beaux souvenirs d’une maman.


  • Bébé a faim, Virginie Maillard, édité par Bougribouillons

img_5585Un de mes livres préférés qui aborde de façon simple et claire le sujet de la durée de l’allaitement et de la transmission. Pourquoi bébé grimace ? Parce qu’il a faim. Laisser les enfants observer cet acte si naturel. Répondre aux questions des enfants plus grands et leur expliquer les choses. J’aime autant l’histoire que les illustrations.


L’avis de la libraire :

img_5562Mano rend visite à sa marraine qui vient d’avoir une adorable petite Enola. Fasciné par la délicatesse de ses doigts, il l’observe téter puis s’endormir au sein. Son papa lui rappelle qu’il a tété durant 6 mois lui aussi, mais que certaines mamans allaitent leur petit plus longtemps, jusqu’à 2 ans voire plus, et que c’est une décision propre à chacun. Ce magnifique livre illustré, écrit et édité par Bougribouillons, dont le blog parle de motricité libre, DME, maternage, présente à merveille l’allaitement non écourté, d’une manière simple et naturelle, comme chacun devrait le percevoir.


  • On a volé mes tétées, Texte de Christelle Vaudour et illustrations de Daphné Dejay, Daphné Dejay Editions

img_5583Un petit livre sur le sevrage, préface signée Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau s’il vous plait ! Les illustrations sont jolies et colorées, inspiration Niki de Saint Phalle sur les bords, peut être un poil trop agressives pour les enfants selon moi.


L’avis de la libraire :

img_5560Avec un air de livre d’art et des illustrations spectaculaires un brin abstraites voire conceptuelles, ce livre traite du sujet pas toujours facile du sevrage. Avec une approche très rassurante et positive, il explique aux enfants que oui, les tétées sont parties mais que l’amour est là, toujours aussi fort et lumineux. Entre nostalgie et promesse de grands bonheurs à venir.


  • Mama, Who Drinks Milk Like me ? (Maman, qui boit du lait comme moi ?), Melissa Panter, First Paperback Edition

img_5582Un super livre en anglais qui traite de façon scientifique et curieuse de l’allaitement en racontant les habitudes d’allaitement des autres espèces. C’est proche du livre Mammifère décrit plus haut en ce qui concerne le contenu mais très différent du côté des illustrations !


L’avis de la libraire :

img_5563Sous forme de dialogue, un enfant et sa mère parlent de l’allaitement des animaux. Avec des illustrations originales, pop et colorées, le livre a un air de petit documentaire scientifique. On y découvre que les bébés hippopotames peuvent téter sous l’eau, que le girafon tète jusqu’à ce qu’il soit assez fort pour se défendre face aux prédateurs et que si le baleineau crachait la quantité de lait qu’il boit chaque jour, il remplirait plus de deux baignoires entières. Le mot de la fin est magnifique : la maman rassure son enfant, il pourra téter autant de temps qu’il le voudra.


  • Mama’s Milk (Le lait de maman), texte de Michael Elsohn Ross et illustrations d’Ashley Wolff, Tricycle Press

img_5580Encore un livre superbe en anglais dans lequel est racontée l’histoire de la tétée humaine tandis que les images illustrent en parallèle les tétées animales. Le livre se termine avec quelques particularités des tétées animales selon les différentes espèces.


L’avis de la libraire :

img_5566Un album aux dessins un brin vintage et très doux qui présent des scènes d’allaitement. Le texte en rime comme un poème parle des bienfaits du lait maternel et de la tendresse que ressent une maman, qu’elle soit animale ou humaine, pendant qu’elle nourrit son petit. Les dessins sont vraiment touchants et le texte se lit comme une berceuse à chantonner doucement pendant que l’enfant s’endort au sein.


  • Nursies when the Sun Shines, texte de Katherine Havener et illustrations de Sara Burrier, Elea Press

img_5581Et un dernier un livre en anglais, et quelle dommage encore une fois qu’il n’existe pas en français ! Ce livre traite du sevrage nocturne. Mais pas le sevrage nocturne de façon générale, il est clairement indiqué pour les bambins. L’auteur l’écrit d’ailleurs explicitement à la fin de l’ouvrage, il n’est pas question de proposer le sevrage nocturne aux bébés et même pour les bambins, l’auteur préconise de tester et s’ils ne sont pas prêts d’en rester là avec le sevrage. L’idée du livre est d’expliquer à l’enfant qu’à la tombée de la nuit, les tétées vont dormir et qu’au levé du jour, les tétées sont réveillées et prêtes pour la tétée ! Les illustrations sont douces et agréables et le cododo y est illustré à titre de norme.


L’avis de la libraire :

img_5564Avec des illustrations douces et féminines, ce livre traite du sevrage nocturne. Comme expliqué au-dessus, cela n’est pas une invitation au sevrage, surtout pas pour les bébés, mais plutôt une alternative si cela convient au bambin. L’enfant entre ces deux parents s’endort, tout le monde dort, même les tétées. Grâce aux repères bien expliqués – La nuit, il fait noir, on dort / le jour on est réveillé, on peut téter – et aux indications bienveillantes, l’enfant peut se rassurer, les câlins seront toujours là pour lui.


 

  • Les livres autour de l’allaitement

  • Renardeau, Irina Korschunow, éditions L’école des loisirs

img_5579Belle histoire d’un maman renard qui trouve un renardeau et qui l’adopte. L’allaitement y est naturellement évoqué lorsque celle-ci lui propose de téter à plusieurs reprises. C’est un très bon ouvrage pour les enfants qui apprennent à lire.


L’avis de la libraire :

img_5565Une adorable histoire d’adoption : une renarde accueille un petit renardeau abandonné. La douce maman le fait téter, le rassure, le protège face au danger et l’intègre dans sa tanière où se trouvent ses trois bébés. Le lendemain, on comprend que les quatre petits renards ont la même odeur : celle de l’amour et de leur maman. Une fable irrésistible et touchante qui fera fondre tous les lecteurs!


  • Seins, Agnès Rosenstiehl, éditions Autrement

img_5578Un de mes livres préférés qui n’est pas à proprement parler un livre pour bébés. Il est drôle et permet de parler allaitement, seins, poitrines de tous genres et de toutes tailles tout en faisant découvrir l’art à nos enfants. En effet, les illustrations ne sont autres que des tableaux d’illustres peintres.


L’avis de la libraire :

img_5567Un livre d’art thématique autour des seins et de ce qu’ils représentent : fierté féminine, bijoux en décolleté, douceur, parfum de rose, une ode à la beauté… et surtout l’allaitement, l’or liquide nourrissant, le plus grand pouvoir des femmes qui fait d’elles l’univers tout entier.


  • Agathe et les petits bonheurs, Catherine Dumonteil Kremer, éditions PEPS

img_5577Chouette livre qui permet d’instaurer un rituel du coucher. L’allaitement y est illustré à la fin du livre lorsque Agathe s’endort en tétant. Le livre propose également à titre de norme le cododo lorsqu’à Agathe raconte que dans sa famille, ils dorment tous ensemble !


L’avis de la libraire :

img_5568Pour se rappeler des petits bonheurs qui embellissent le quotidien, ceux qui donnent le plus de bonheur : un bisou de maman, un câlin avec le chat, le goût d’une bonne pêche, observer un escargot… Jusqu’au coucher en cododo entre ses parents, au sein de sa maman. Une magnifique histoire autour du maternage proximal et de la joie.


  • Petit Ours Brun et le bébé, éditions Bayard Jeunesse

img_5576Peut être le seul livre pour enfant « grand public » à illustrer la tétée. Petite anecdote tout de même, dans la version vidéo de « Petit Ours Brun et le bébé », la tétée a été remplacée par un biberon !


L’avis de la libraire :

img_5569Même si c’est un peu étrange de voir une ourse humanisée donner le sein, ça n’en reste pas moins une série culte qui se lit énormément donc rien que pour ça, il vaut la peine d’être dans cette sélection. Oui, à noter que pour la version animée, la tétée a été remplacée par le biberon, hélas.


  • Que fais-tu bébé, He Zhihong, éditions Seuil Jeunesse

img_5575Ce magnifique ouvrage illustre les bébés du monde. Les illustrations sont des peintures sur soie de l’auteur. L’allaitement y est évoqué lorsque l’un des bébés mange.


L’avis de la libraire :

img_5571Avec des mots doux, simples et des images universelles, cet album dessiné à la peinture sur soie présente les bébés du monde entier : portés, entourés d’animaux, découvrant la marche et la nature… On y voit un bébé tétant tout contre sa mère.


  • Ma maman a besoin de moi, Mildred Pitts Walter/Claude et Denise Millet, éditions Les Belles Histoires

img_5574Il s’agit d’un livre qui traite de l’arrivée d’un deuxième enfant et donc d’un petit frère ou d’une petite sœur et de l’importance pour l’aîné de sentir qu’il peut aider ses parents. L’allaitement y est évoqué lorsque la mère doit nourrir le bébé. C’est un chouette livre sur la place de l’aîné qui peut permettre aux parents d’expliquer cette période difficile que peut être l’arrivée d’un deuxième enfant.


L’avis de la libraire :

img_5572Un superbe album pour préparer un enfant à devenir grand frère. Les dessins sont sublimes et présentent une famille noire des Etats-Unis, et dévoile une illustration toute en tendresse d’allaitement.


  • Conclusion

J’ai pris beaucoup de plaisir à acheter, lire et commenter ces ouvrages avec Valentine. Ils intègrent maintenant naturellement la bibliothèque familiale et Bébé Nova a déjà ses favoris ! Je suis sure qu’en fonction de vos préférences, celles de vos enfants, ainsi que la précieuse aide de Valentine, vous trouverez chaussure à votre pied parmi la liste. Et finalement,  en conclusion j’écrirais que des ouvrages sur l’allaitement, il n’y en a peut-être pas beaucoup, mais ceux qui existent sont vraiment de beaux livres qui valent la peine d’être lus !

Valentine : Quelle superbe opportunité que d’écrire un article sur l’allaitement avec Sonja ! L’allaitement et le maternage forment mon quotidien depuis la naissance de ma puce. Soucieuse de rendre l’art de l’allaitement accessible à tous, je collectionne les albums sur le sujet, pour le plus grand bonheur de ma petite Eva ! Grâce à Sonja, j’ai découvert plein de nouveaux titres qu’il me tarde à adopter!

 

 

 

La Tribu des Parents, Résumés de lectures

Résumé de lecture : Que faire quand bébé pleure ? Vivre avec un bébé aux besoins intenses, du Dr William Sears

Le résumé de lecture du jour porte sur l’ouvrage Que faire quand bébé pleure ? Vivre avec un bébé aux besoins intenses du Dr William Sears. C’est dans cet ouvrage que le Dr Sears et sa femme, Martha, identifient et nomment ces bébés que tout le monde s’accorde à qualifier injustement de difficiles, épuisants, gâtés, maussades. Ce sont, selon eux, simplement des bébés aux besoins intenses.

William Sears est pédiatre et auteur. Il a été professeur agrégé de médecine clinique à l’Université de Californie à Irvine. Lui et sa femme, Martha Sears (infirmière et consultante en allaitement maternel), sont des spécialistes en matière de parentalité et d’éducation. Ensemble, ils ont écrit de nombreux ouvrages sur le sujet (voir ici pour un résumé de lecture de son ouvrage Etre parent la nuit aussi). Ils sont parents de huit enfants dont trois fils médecins.

Chaque bébé vient au monde avec un niveau de besoins qui lui est propre, en fonction de son tempérament particulier et de sa capacité à s’ajuster à son environnement.

Résumé :

Le but de cet ouvrage est de permettre aux parents de bébés exigeants, injustement qualifiés de difficiles, épuisants, capricieux, de voir leurs bébés sous un jour nouveau : il s’agit de bébés aux besoins intenses, des enfants suffisamment intelligents pour demander des soins de première qualité qui leur permettront de réaliser leur plein potentiel.

Lire la suite « Résumé de lecture : Que faire quand bébé pleure ? Vivre avec un bébé aux besoins intenses, du Dr William Sears »

La Tribu des Parents

Les bébés « aux besoins intenses » (« BABI »)

Lorsque notre fille est née, nous avons rapidement été au pieds du mur avec ce bébé dont les besoins semblaient largement dépasser ce que l’on pouvait observer en moyenne autour de nous. Elle avait ce besoin de bras constant, un besoin de succion hors norme, des pleurs qui montaient en un instant au stade d’étouffement. Autant de signes qui nous ont alerté et nous ont fait penser que notre enfant n’était pas « normal » et qui nous faisaient régulièrement douter du chemin de bienveillance et de maternage proximal que nous avions alors timidement empruntés.

Ajoutez à cela tous les commentaires de l’entourage proche, médical ou collègues de travail et vous obtenez des parents pleins d’inquiétude et de doutes sur leurs capacités en tant que parents…

Pourtant, nous essayions de répondre au maximum à ses besoins, d’être à l’écoute à chaque instant et du coup nous sentions encore plus démunis face à ses réactions. Était-ce notre faute ? Étions-nous trop à l’écoute de ses besoins et en avions-nous fait un enfant « gâté » ? Ou au contraire, étions nous trop faibles pour répondre à ses besoins ?  Avions-nous atteint notre limite ? Déjà ? N’étions nous pas capable d’y répondre de façon adéquate ?

Autant de questions que nous nous sommes posés des milliers de fois…

Mais en face de ces traits de bébé « trop demandeur », nous avions un bébé super curieux, éveillé, très conscient de son environnement et de son entourage. Un bébé actif et aux interactions multiples. Et ces traits très positifs nous confortaient, eux, sur la route que nous empruntions et sur le fait que malgré ses besoins intenses, nous y répondions de manière efficace, faisant d’elle un bébé qui semblait épanoui.

Nous avions également très vite écarté quelconque piste médicale, notre fille ne montrant pas de signes de douleur ou d’inconfort.

A la reprise du boulot, j’ai repris la lecture que j’avais mise au placard depuis la naissance de Bébé Nova par manque de temps. Mes trajets maison-boulot et mes séances de tirage de lait me permettaient de recommencer à lire. J’ai troqué mes polars contre des ouvrages sur les sujets qui m’intéressaient davantage à ce moment là (allaitement, sommeil, éducation, etc). Et c’est à la lecture de l’ouvrage du Dr Sears, Etre parents la nuit aussi (dont vous pouvez retrouver un résumé de lecture ici), que j’ai appris l’existence de ce qu’il appelle les BABI : les bébés aux besoins intenses. J’y ai tout de suite reconnu quelques traits de ma fille dans la description qu’en faisait le Dr Sears :

Ce bébé épuisant porte plusieurs qualificatifs : bébé maussade, bébé difficile, bébé qui souffre de coliques et bébé exigeant. A mesure que ce type de bébé grandit, on lui appose l’étiquette des « terribles deux ans », d’enfant hyperactif, d’enfant rebelle. Je préfère dire qu’il s’agit de bébés et d’enfants aux besoins intenses.

baby-2387661_960_720

Lire la suite « Les bébés « aux besoins intenses » (« BABI ») »

allaitement, La Tribu des Parents

Education bienveillante, maternage proximal, allaitement : petit guide de survie aux réunions de famille

A l’approche des Fêtes, je vous propose un article un peu plus léger et à prendre au second degré !

Qui dit Fêtes de fin d’année, dit souvent réunion de famille. Et qui dit réunion de famille, dit instants d’amour, de retrouvailles, de convivialité mais malheureusement souvent aussi de remarques acerbes, déplacées, commentaires non demandés, avis tranchés, débats stériles. On se retrouve confrontés à Tata Ginette, Mamie Josette et Belle-Maman d’amour et pendant 24 à 48 heures, nous partons en guerre !

royalsnoel

Alors pour affronter ces délicieux instants en famille, je vous propose un petit guide de survie aux situations et remarques les plus courantes auxquelles vous risquez d’être confrontés !

Lire la suite « Education bienveillante, maternage proximal, allaitement : petit guide de survie aux réunions de famille »

La Tribu des Parents

Voyager avec bébé : prendre l’avion

Encore plus que pour les voyages en voiture et en train (l’article sur le sujet est à lire ici), le voyage en avion semble effrayant lorsqu’on a un bébé. Pourtant, si je devais les classer, je le trouve nettement moins compliqué que le voyage en voiture que je classerais en top position en termes de difficultés.

téléchargement

Pour le premier voyage en avion, nous avons attendu que Bébé Nova ait 8 mois. Et depuis, elle a volé quasi 1 fois par mois sur des court-courriers. En avril 2018, nous avons fait 2 semaines au Canada pour son premier anniversaire, ce qui nous a permis de tester le vol long courrier également.

Lire la suite « Voyager avec bébé : prendre l’avion »