L’endormissement au sein

Je dois reprendre le travail, je dois laisser bébé à son père, à quelqu’un d’autre mais bébé ne s’endort qu’au sein !!!!!

Quelle maman allaitante n’est pas passée par cette angoisse ?

fullsizerender

Attention, ça va être l’article le plus court de l’univers !

1- C’est normal que bébé s’endorme au sein 

Il n’y a rien de pathologique là dedans ! Le sein est une source d’apaisement et de réconfort immédiat et il est donc normal et naturel que bébé s’y endorme.

2- Non, ce n’est pas une « mauvaise habitude » à éradiquer

L’endormissement au sein, au même titre que le portage, le cododo et j’en passe, ne sont pas de mauvaises habitudes qu’il conviendrait d’éradiquer ! Ce sont des moyens adéquats de réponse aux besoins de contact, de réconfort et de réassurance de votre enfant.

L’endormir au sein ne créé pas chez votre enfant une quelconque dépendance dont il faudrait ensuite se défaire, qu’il faudrait guérir. Un enfant qui a reçu les réponses adéquates à ses besoins s’en détachera de lui-même lorsqu’il y sera prêt. Alors effectivement, ça ne sera souvent pas aussi rapide que ce que voudrait bien lui imposer notre société mais faites-lui confiance, il ne tétera pas pour s’endormir toute son enfance !

3- Non, vous n’avez pas à faire de transition et à l’habituer à s’endormir sans le sein avec vous avant la garde

Bébé sera gardé par une autre personne que vous. Dès lors, il aura très bien compris que cette personne n’est pas sa figure d’attachement principale et qu’il ne s’agit pas de sa mère. Il est à mon sens inutile de doubler la difficulté de la séparation avec une épreuve supplémentaire de sevrage à l’endormissement. Sauf à ce que vous ne vouliez plus qu’il s’endorme au sein de façon générale évidemment !

4- Faites confiance à la personne qui va le garder ou à la structure d’accueil et laissez-la/les trouver leur rituel d’endormissement

Nous parents avons tendance à être un peu control freak sur les bords et à donner des instructions précises et minutieuses lorsqu’il est question de nos bébés. Or, en agissant de la sorte, on force le gardien à répliquer avec bébé NOS rituels et habitudes. Pourtant, je pense qu’il est sain pour l’enfant d’instaurer son propre rituel avec son/ses gardiens. Et là dessus, il faut lâcher du lest. Cela ne signifie pas que le gardien ne peut pas pratiquer le portage si les parents intègrent le portage dans leur rituel. Cela signifie simplement qu’il faut faire confiance aux gardiens, leur expliquer nos rituels mais les laisser libre d’instaurer le leur avec notre enfant.

Evidemment, ces rituels excluent catégoriquement le LAISSER PLEURER, il va s’en dire.

5- La délicate question du besoin de succion 

Le besoin de succion est inné chez tous nos enfants. Et l’endormissement au sein comble à merveille ce besoin. Or, comment faire pour répondre à ce besoin tout en limitant les risques de confusion sein/tétine (pour un article sur le sujet, c’est ici) et mettre potentiellement à mal l’allaitement ?

Le mieux reste de ne pas proposer de tétine, évidemment. Mais parfois devant l’insistance des gardiens, devant le besoin de succion évident de bébé, on peut se retrouver dans l’obligation de leur fournir la sacro-sainte. Si vous êtes dans ce cas, il faudra guetter les signes de confusion afin d’être à même de les détecter et d’y remédier à temps. Rappelons enfin d’une part que la confusion n’est pas systématique mais que c’est un risque avéré et réel et d’autre part, que la confusion n’a pas d’âge !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s