Préférence sein/tétine, quels risques ?

C’est un sujet qui me touche particulièrement puisque c’est une expérience que nous avons vécu et qui a rendu le démarrage de notre allaitement très compliqué (voyez par vous-même ici). J’ai eu besoin à un instant T d’utiliser des bouts de sein afin de pouvoir continuer à allaiter. Sans eux, j’abandonnais c’est certain. Mes crevasses étaient arrivées à un tel point à la maternité que la douleur m’était devenue insupportable. Alors je ne vais pas diaboliser ces bouts de silicone qui ont, dans notre cas, sauvé notre allaitement. Mais, la succion de ma fille était déjà fragile et la cause de ces difficultés non identifiée par les professionnels consultés. Nous avons donc expérimenté la fameuse préférence sein/tétine. Nous nous en sommes sortis, j’ai dû serrer les dents pendant quelques jours quand on a décidé de les abandonner et ça a payé. La succion de ma fille n’a jamais été « agréable », entendre par là « totalement indolore » et après plusieurs professionnels formels sur l’absence de freins ou de soucis visible, nous avons vécu avec cet inconfort pendant nos 3 ans d’allaitement. Avec le temps évidemment, sa succion s’est « adoucie » mais je n’ai jamais connu les tétées sans pincement.

  • Qu’est ce que la « préférence » ?

La succion du bébé est très différente suivant qu’il prend le sein ou un biberon. Pour attraper le sein, le bébé doit ouvrir largement la bouche, afin d’avoir le mamelon au niveau du palais. Les mâchoires du bébé exercent une pression sur l’aréole, pour en faire sortir le lait. La langue du bébé vient s’appliquer sous le sein et presse vers le palais. Les lèvres du bébé sont totalement retroussées sur le sein. Lorsqu’il boit au biberon, le bébé n’a pas besoin d’ouvrir grand la bouche. La tétine y pénètre sans efforts et le lait coule rapidement si bien que bébé est souvent amené à placer sa langue devant le trou d’écoulement pour ralentir le flot.

Cette différence peut entraîner une préférence du bébé pour la facilité de succion qu’offre la tétine du biberon. Ainsi, le bébé ne va pas « confondre » le sein avec le biberon, mais il se peut qu’il choisisse la solution qui lui demande le moins d’effort.

Peut donc s’en suivre un désintéressement ou un refus de la tétée qui s’il est mal interprété et en cas de manque d’information sur le sevrage naturel pourra être interprété par les parents comme un sevrage précoce venant de l’enfant alors qu’il n’en est rien.

  • Quels signes ?

Il y a plusieurs signes de préférence et donc d’éventuel soucis de succion chez bébé :

– la mère ressent une douleur lors de la mise au sein, des crevasses apparaissent

– le mamelon est pincé, voire écrasé, lorsqu’il sort de la bouche de bébé

– bébé refuse de prendre le sein

– bébé se met à pleurer lors de la mise au sein

– bébé semble perdu lors de la mise au sein : il « tétouille », lèche, lâche…

Ces signes peuvent être accompagnés d’une baisse de la lactation.

  • Quels risques ?

Outre la douleur chez la mère lors des tétées, le risque majeur est une baisse de la lactation causée par une mauvaise stimulation du sein ou un désintérêt de l’enfant pour la tétée et une mise en péril de l’allaitement conduisant à un sevrage précoce et non désiré de l’enfant.

  • Qui contacter ?

Si vous rencontrez des difficultés (quelconques d’ailleurs) avec l’allaitement, le mieux est de vous rapprocher d’une consultante en lactation IBCLC (label qui garanti sa formation). Celle-ci pourra ou non être formée en freins restrictifs et le cas échéant vous orientera vers un professionnel formé, notamment chiropracteur ou ostéopathe. 

5 commentaires sur “Préférence sein/tétine, quels risques ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s